jeudi 21 février 2008

Bouchées au maquereau et à la polenta


de délicieuses bouchées aussi bonnes chaudes que froides

Vaguement inspirées des bouchées à la sardine de Cendrine, ces bouchées au maquereau et polenta sont très sympas: mangées chaudes à la sortie du four, elles sont moelleuses, avec un goût de marinade au vin blanc très prononcé; mangées froides, elles sont beaucoup plus fermes et on sent mieux le goût du poisson. Résultat: on n'a pas l'impression de manger deux fois le même plat! Enfin, avantage non négligeable, ces bouchées sont très faciles à préparer...

Ingrédients (pour 8 cannelés "grand format" et 10 mini cannelés)
  • 2 boîtes de filets de maquereau au vin blanc
  • 3 oeufs
  • 25 cl de lait
  • 100 g de polenta (semoule de maïs)
  • une cuillère à café bien bombée de persil lyophilisé

Préchauffer le four à 180°C.
Egoutter le maquereau, l'émietter (j'ai laissé les petits bouts de carotte et d'oignon qu'il y avait avec le maquereau). Mélanger avec les oeufs, puis le lait. Ajouter la polenta et le persil, mélanger et verser la préparation dans des moules souples individuels (c'est la partie la plus longue de la recette!). Mettre au four à 180°C, 30 minutes pour les mini-cannelés, 35 minutes pour les plus grands.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

dimanche 17 février 2008

Recette plébiscitée: merci!

Aujourd'hui pas de recette, mais un message de remerciement à mes lecteurs... Je suis extrêmement fière d'avoir une place parmi les 100 recettes les plus plébiscitées sur blog-appetit en 2007!
Avec 35 personnes qui ont mis cette recette en favori, mes biscuits apéritifs au pavot remportent la quatorzième place du classement... Beau score pour une recette allégée! Alors, si vous avez raté la recette, c'est par ici, et si vous voulez voir quelles sont les 99 autres recettes du classement, c'est par là.
Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont lu cette recette, qui l'ont suffisamment appréciée pour la mettre en favori... Maintenant, j'attends avec impatience de recevoir des commentaires de celles et ceux qui ont fait ces petits biscuits soufflés: qu'avez-vous changé à la recette, qu'en avez-vous pensé?

vendredi 15 février 2008

Gâteau aux dattes et miel - sans oeuf


un délicieux gâteau au petit goût caramélisé

Un nouveau moule souple en forme d'étoile, un nouveau plat avec de jolis feuillages, quoi de mieux pour expérimenter une toute nouvelle recette? Je crois bien que c'est la première fois que je fais un gâteau sans oeufs, et je ne suis vraiment pas déçue du résultat: ce gâteau est un vrai délice! Si comme moi il vous reste de la pâte de datte après avoir fait des makrouds ou autres pâtisseries orientales, lancez-vous vite dans la confection de ce gâteau qui est en plus assez facile à faire...

Ingrédients
  • 80 g de pâte de dattes (ou dattes dénoyautées et hâchées)
  • 3 grosses cuillères à soupe de miel liquide (130 g)
  • 100 g de beurre demi-sel
  • 100 g de sucre de canne non raffiné
  • 230 g de farine
  • un demi paquet de levure chimique
  • une cuillère à café de cannelle en poudre
  • 60 g de flocons d'avoine

Couper la pâte de dattes en petits morceaux, couvrir avec le miel et 50 ml d'eau, mélanger et chauffer au four à micro-ondes pendant une minute à puissance moyenne, puis bien remélanger.
Préchauffer le four à 180°C. Couper le beurre en morceaux et le mixer avec le sucre à l'aide d'un robot culinaire. Ajouter la farine, la levure et la cannelle, mixer à nouveau. Ajouter le mélange de dattes et miel, mixer pour obtenir une pâte homogène. Mélanger cette pâte avec les flocons d'avoine et la verser dans un moule souple (ou un moule "traditionnel" très bien beurré). Egaliser la surface de la pâte à l'aide d'une spatule ou du dos d'une cuillère, et enfourner à 180°C pendant 30 minutes. Attendre que le gâteau ait un peu refroidi avant de le démouler.


Dans l'index selon le type de recette: .

mardi 12 février 2008

Soupe de haricots blancs aux pommes


une soupe rustique au goût légèrement sucré

Les haricots blancs, ça se planifie à l'avance: il faut les faire tremper... Une recette qui demande du temps d'attente, mais qui par contre ne nécessite que très peu de temps de préparation effectif: deux pommes à éplucher et couper en morceaux, c'est tout! Après, on laisse faire la casserole. Et franchement, ça vaut le coup.

Ingrédients (pour 4 personnes)
  • 250 g haricots secs "lingots blancs"
  • 2 grosses pommes
  • une cuillère à café d'ail semoule
  • un bâtonnet de bouillon Kub

La veille, mettre à tremper les haricots dans un grand volume d'eau.
Le jour même, égoutter et rincer les haricots, les mettre dans une casserole avec 75 cl d'eau, le bouillon Kub, l'ail et les pommes épluchées et coupées en morceaux. Faire chauffer et laisser cuire 35 minutes à partir de l'ébullition. Mixer le tout. J'aime ma soupe très épaisse, mais on peut toujours rajouter un peu d'eau après mixage pour obtenir une soupe plus liquide.


Dans l'index selon le type de recette: .

vendredi 8 février 2008

Un autre bento et une soupe aux pois cassés et chou


un repas complet dans deux petites boîtes et une bouteille...

C'est le deuxième "bento" que je présente sur ce blog. Je me suis fait d'autres paniers-repas à emporter au travail entre-temps, mais ils ne présentaient pas d'intérêt particulier... Pour celui-ci, j'ai innové en emportant une soupe dans une petite bouteille: la soupe, de consistance très épaisse, est mélangée avec un peu d'eau bouillante au moment du repas, ce qui permet d'avoir une soupe chaude quand le four micro-ondes est en panne (à condition d'avoir une bouilloire)!
Ce "bento" contenait donc:
  • une petite bouteille de soupe aux pois cassés et au chou (recette ci-dessous)
  • des boulettes composées d'un reste de farce à samosas aux carottes et d'un peu de boulghour, le tout cuit au four
  • des bâtonnets de surimi
  • une pomme coupée en morceaux recouverte de fromage blanc et framboises surgelées (qui ont largement le temps de décongeler en attendant le repas de midi...)


Ingrédients (pour 5 gros bols de soupe)
  • un quart de chou blanc (450 g)
  • un gros oignon
  • 250 g de pois cassés
  • 2 cuillères à café de bouillon de poulet en poudre

Mettre un litre d'eau dans une cocotte minute et y ajouter tous les ingrédients. Faire chauffer et laisser cuire environ 25 minutes à partir du moment où la cocotte commence à siffler. Mixer le tout. Rajouter éventuellement de l'eau pour obtenir la consistance que vous voulez.


Dans l'index selon le type de recette: .

dimanche 3 février 2008

Samosas hilares à la carotte pour le KiKi


des samosas bien parfumés!

C'est ma première participation à un KKVKVK ! Quand j'ai vu fleurir sur les blogs des recettes de samosas plus alléchantes les unes que les autres, j'ai voulu moi aussi essayer. Bon, alors, on a dit, une farce "indienne": j'y ai donc mis ce qui me fait penser à l'Inde
  • du curry de Madras
  • de la vache qui rit, puisque c'est ce qu'on met en France dans les cheese naans
  • des raisins secs, parce que dans les restos indiens où je suis allée il y avait souvent des raisins secs dans les plats salés

En ce qui concerne ces samosas, j'ai eu du mal au début pour le façonnage: la pâte est très élastique et a tendance à vouloir se remettre en boule dès qu'on arrête de l'étaler... J'ai vite laissé tomber l'idée de découper des ronds de pâte à l'emporte-pièce dans une pâte étalée, puisqu'au final ça me donnait des ronds deux fois plus petits que l'emporte-pièce utilisé (et bien sûr au passage la pâte était trop épaisse)! J'ai donc utilisé la technique suivante: faire une petite boule de pâte pas plus grosse qu'une noix, l'applatir avec la paume sur le plan de travail, puis tirer sur les bords au maximum sans déchirer la pâte, tout en essayant de maintenir une forme ronde... Déposer une grosse cuillère à soupe de farce au centre et replier en chausson très très vite avant que la pâte ne se rétracte... Souder le chausson en appuyant fortement sur les bords avec une fourchette: une fois soudée, c'est bon, la pâte ne bouge plus, on peut passer au samosa suivant!

Ingrédients
Pour la pâte
  • 450 g de farine
  • une cuillère à café bombée de sel
  • 3 cuillères à soupe d'huile neutre (j'ai utilisé un mélange de 4 huiles "pour assaisonnement et friture")
  • une cuillère à soupe d'huile de sésame
  • 25 cl d'eau tiède

Pour la farce
  • la pulpe de 7 carottes après avoir extrait leur jus à la centrifugeuse
  • un très gros oignon, ou deux petits
  • 10 portions de vache qui rit
  • une cuillère à café d'ail semoule
  • une cuillère à café bombée de persil lyophilisé
  • une cuillère à café bombée de curry de Madras
  • 2 poignées de raisins secs

Préparer la pâte: mélanger la farine et les sel, ajouter l'huile et l'eau, pétrir quelques minutes jusqu'à obtenir une pâte bien lisse et pas trop collante. Emballer la pâte dans du film alimentaire et laisser reposer à température ambiante environ une heure.
Hâcher l'oignon, le mélanger à lapulpe de carottes, ajouter l'ail, le persil, le curry, le fromage et les raisins secs, bien mélanger.
Préchauffer le four à 180°C. Façonner les samosas, les déposer sur une plaque à pâtisserie en silicone et les enfourner à 180°C pendant 35 minutes. Déguster chaud mais pas trop, j'ai remarqué que ce sont les raisins secs qui restent brûlants le plus longtemps...


Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , , .