mercredi 30 janvier 2008

Quiche poireau-saumon et sa pâte ultra-croustillante


une garniture classique avec une pâte toute croustillante et parfumée

Pour une soirée entre amis, j'avais fait cette quiche qui a eu pas mal de succès: la pâte, bien qu'elle ait un peu tendance à s'effriter lors du découpage en parts, est absolument délicieuse, très croustillante. L'association saumon/poireau reste un grand classique qui réussit toujours.

Ingrédients
  • 200 g de farine
  • 50 g de flocons de sarrasin
  • une cuillère à café de curry de Madras
  • 125 g de beurre salé
  • 250 g de saumon (2 pavés surgelés pour moi)
  • 3 blancs de poireaux
  • 4 oeufs
  • 5 cl de lait
  • 2 cuillères à café de levure maltée en paillettes

Préparer la pâte: mélanger la farine, le curry et les flocons de sarrasin. Sabler avec le beurre, et rajouter un peu d'eau pour ramasser la pâte en une boule homogène. Emballer la boule de pâte dans du film limentaire et la laisser reposer au réfrigérateur au moins une heure.
Préchauffer le four à 180°C. Faire cuire le saumon quelques minutes à puissance maxi au four à micro-ondes. Couper les poireaux en fines lamelles et les faire cuire 5 à 10 minutes dans une poêle anti-adhésive, en ajoutant au besoin un peu d'eau pour éviter qu'ils ne brûlent: en fin de cuisson, les poireaux doivent être bien tendres et toute l'eau évaporée.
Beurrer et fariner un moule à tartes. Y étaler la pâte, puis garnir avec les saumon, émietté à la fourchette. Déposer les poireaux sur le saumon. Battre les oeufs avec le lait et une pincée de sel, et verser l'ensemble sur la quiche. Saupoudrer de levure maltée pour un effet gratiné. Enfourner la quiche à 180°C pendant 35 minutes. Je n'ai pas testé cette quiche chaude, en tout cas froide ça allait très bien!

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .

vendredi 11 janvier 2008

Mon premier bento et flan de carottes aux flocons de sarrasin


mon premier bento, dans des boîtes de conservation classiques

Bon, j'appelle ça un bento parce que c'est la mode des bento qui m'a donné l'envie d'emporter de temps en temps mon repas de midi dans des petites boîtes plutôt que d'aller systématiquement au resto d'entreprise... Mais en fait je n'utilise ni boîte spéciale, ni décoration qui font la particularité des bento! C'est juste "mon repas en boîte", quoi... Dans cette première version, vous trouverez: en bas, deux flans de carottes aux flocons de sarrasin, quelques petites tomates pour caler les flans; en haut, deux pommes coupées en petits morceaux, arrosées du jus d'une clémentine. Verdict: les flans, que j'avais goûtés chauds la veille, sont encore meilleurs froids. La clémentine donne un bon petit goût aux pommes mais n'est pas assez acide pour éviter le brunissement.

le bento prêt à partir: les deux boîtes solidaires grâce à un petit ruban, et une bouteille de 25 cl de jus d'orange, carottes et pommes fait maison

Ingrédients (pour 8 flans aux carottes)
  • 60 g de flocons de sarrasin
  • une cuillère à café de curry de Madras
  • un oignon
  • la pulpe de 5 grosses carottes, après avoir extrait leur jus à la centrifugeuse
  • 2 oeufs

Faire gonfler les flocons de sarrasin dans 30 cl d'eau bouillante, avec une pincée de sel et le curry. Laisser gonfler environ 15 minutes, pendant ce temps émincer l'oignon et préparer le jus de carottes.
Préchauiffer le four à 220°C. Mélanger les légumes au sarrasin, puis ajouter les oeufs, en s'assurant que le mélange ait suffisamment refroidi pour ne pas cuire les oeufs. Bien mélanger et verser la préparation dans des moules à muffin, enfourner à 220°C pendant une bonne demi-heure. Laisser refroidir avant de démouler si vous ne voulez pas obtenir de la bouillie. Déguster au choix à température ambiante ou simplement réchauffé au four à micro-ondes.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

mercredi 9 janvier 2008

Soupe de carottes au lait de coco


une bonne soupe bien colorée

Pour Noël, mon oncle m'a offert un coffret d'Epices Roellinger. Ce coffret d'épices, huiles et algues était avant tout prévu pour la cuisine du poisson, mais en ouvrant et le flacon de poudre marine pour me faire une idée, ce qui m'est venu à l'esprit c'est "frais, piquant...indien!". Qui dit indien dit pour moi, toujours et avant tout, légumes. J'ai donc détourné ces épices de leur usage prévu, pour assaisonner une soupe de carottes au lait de coco qui ma foi s'est révélée bien bonne.

Ingrédients (pour 5 personnes)
  • la pulpe de 4 carottes après avoir extrait leur jus à la centrifugeuse (enfin, ça marche aussi avec des carottes coupées en morceaux, c'est juste que je fais beaucoup de jus de carottes en ce moment...)
  • un oignon jaune
  • 4 cuillères à soupe rases de lait de coco en poudre
  • une cuillère à café de "poudre marine"
  • une poignée de pignons de pin

Mettre les carottes et l'oignon dans une casserole avec un litre d'eau et une pincée de sel. Porter à ébullition. Ajouter le lait de coco en poudre et les épices, mélanger. Laisser cuire 20 minutes à feu doux. Mixer l'ensemble avant de servir bien chaud, parsemé de pignons de pin. Attention, la soupe a tendance à sédimenter, moins le goût de carottes et plus le goût d'épices en haut, un goût très fort de carottes en bas: penser à bien mélanger avant de servir!

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

lundi 7 janvier 2008

Ravioli de carottes et chèvre


rien à faire: les ravioli c'est pas photogénique...

Après les boulettes de boeuf, voici une deuxième recette pour utiliser la pulpe après avoir fait du jus de carottes. Avec les feuilles Won-Ton (trouvées en magasin asiatique), ça devient un jeu d'enfant de faire des ravioli...

Ingrédients (pour une quinzaine de ravioli)
  • pulpe de 3 carottes taille moyenne
  • 3 petits palets de chèvre doux (60 g)
  • un oeuf
  • une quinzaine de feuilles Won-Ton
  • une cuillère à café d'épices Massalé

Mélanger carottes, épices et chèvre en écrasant à la fourchette. Battre l'oeuf en omelette. En verser la moitié dans la farce et mélanger, conserver l'autre moitié dans un bol. Poser un carré Won-Ton à plat sur une assiette, le badigeonner avec l'oeuf battu restant à l'aide d'un pinceau. Poser au centre une boule de farce, refermer la feuille de Won-Ton sur sa diagonale, puis badigoenner à l'oeuf les 3 coins du triangle ainsi formé. Replier les coins correspondant à la diagonale sur le coin carré. Presser pour bien souder. Recommencer avec le reste de la farce et des feuilles Won-Ton.
Faire bouillir un grand volume d'eau salée, y plonger les ravioli (je les prends un par un et les laisse tomber lentement dans l'eau pour m'assurer qu'ils ne sont pas collés les uns aux autres). Laisser cuire 3 à 4 minutes, égoutter et servir immédiatement.


Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

dimanche 6 janvier 2008

Soupe de pâtisson


une délicieuse soupe pour mon premier essai avec du pâtisson

Hier soir, je voulais faire de la soupe. En faisant les courses, je tombe nez à nez avec une courge pâtisson, et là je me dis que c'est une bonne occasion pour découvrir le goût de cet étrange légume, si joli qu'on se demande s'il faut vraiment le manger... Rentrée à la maison, un petit tour sur internet pour voir avec quoi le pâtisson peut s'accorder (vu que je n'ai aucune idée a priori sur le goût que cette étrange chose peut bien avoir). Et là, je tombe sur l'article de Débo "pâtisson tout beau mais pas bon": la panique! J'y apprends que le pâtisson n'aurait aucun goût et que comme tant d'autres je me serais faite avoir par son physique alléchant... Qu'à cela ne tienne, je vais mettre plein de choses dans la soupe pour donner du goût! Au final, une soupe délicieuse et franchement, il y avait bien un goût particulier qui n'était pas dû aux autres ingrédients. J'ai même eu droit au meilleur compliment qu'une cuisinière puisse recevoir: "Dis, il en resterait pas encore un peu?". Ne vous laissez donc pas intimider, le pâtisson ça peut être très bon! Par contre, c'est une galère à éplucher...

Ingrédients (pour 2 personnes en plat unique, 4 personnes en entrée)
  • un pâtisson de 600 g
  • 50 cl d'eau + une cuillère à café bien remplie de bouillon de poulet en poudre (ou 50 cl de bouillon de poulet)
  • une cuillère à café rase de piment d'espelette
  • 2 petits palets de chèvre doux (40 g)
  • une fine tranche de bacon fumé par personne

Couper le pâtisson en petits morceaux, ôter les graines et enlever la peau. Mettre tous les ingrédients sauf le bacon dans une casserole, porter à ébullition puis compter 20 minutes de cuisson à feu moyen. Mixer l'ensemble et répartir dans les assiettes à soupe. Ajouter une tranche de bacon fumé coupé en lamelles sur le dessus de chaque assiette.


Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: .

vendredi 4 janvier 2008

Boulettes boeuf-carottes-oignons, sans friture


de délicieuses boulettes pour manger des légumes sans s'en apercevoir...

Depuis que je possède un robot culinaire avec fonction centrifugeuse, j'adore faire du jus de carottes. Je n'en suis pas encore à boire du jus de carottes nature, mais en mélange avec du jus d'oranges et de pommes, c'est un vrai délice! Ce qui est sympa avec la centrifugeuse, c'est qu'après avoir extrait le jus, on récupère la pulpe des carottes, qui est encore assez humide et avec bien le goût de carotte, et qu'on peut donc utiliser dans de bons petits plats... C'est le cas avec ces boulettes, qui ont été très appréciées malgré le fait que j'avais oublié le sel... On sent chacun des trois ingrédients distinctement: boeuf, carotte, oignon... on sait ce qu'on mange!!!

Ingrédients (pour 5 personnes)
  • 4 steaks hachés de boeuf (c'étaient des 15% de matière grasse, je pense que c'est grâce à ça que mes boulettes sont restées moelleuses malgré la cuisson au four)
  • la pulpe de 4 grosses carottes après avoir extrait le jus à la centrifugeuse
  • 2 beaux oignons jaunes

Préchauffer le four à 180°C. Hâcher les oignons. Les mélanger avec la pulpe de carottes et la viande hâchée. Avec un peu de sel ça serait encore meilleur.
Former des boulettes de la taille d'une noix en pressant un peu du mélange entre les paumes des mains. Déposer les boulettes dans un plat allant au four et faire cuire à 180°C pendant 30 minutes. Servir chaud, accompagné de ce que vous voulez, moi j'ai mis des spaghetti.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .