samedi 19 mai 2007

Bricks de dinde, rhubarbe et curry


des bricks croustillantes remplies d'une farce fondante

Tout d'abord, désolée pour la qualité de la photo: ayant oublié mon appareil photo, j'ai dû me contenter d'un téléphone portable! J'ai fait cette recette pour participer au légume de la semaine chez Ligne et Papilles, qui cette semaine est... la rhubarbe! Lorsque j'ai su que la rhubarbe avait été choisie, j'ai immédiatement eu en tête deux associations possibles: rhubarbe-saumon et rhubarbe-poulet. Pas très original, puisque Lavande a eu les mêmes idées que moi! Bon, du coup, j'ai fait de la dinde, et je dois dire que je suis fière du résultat: dé-li-cieux!

Ingrédients (pour 2 personnes)
  • 2 escalopes de dinde
  • 2 belles tiges de rhubarbe
  • une cuillère à soupe de sucre roux
  • une cuillère à café bombée de curry
  • 4 feuilles de brick
  • salade verte

Laver la rhubarbe et la peler, la couper en tronçons d'environ 1 cm de large en enlevant les fils trop gros. La mettre dans une poêle anti adhésive avec un fond de verre d'eau et la faire chauffer à feu doux. Pendant ce temps, couper les escalopes en petits cubes, et les rajouter dans la poêle avec la rhubarbe (dont certains morceaux ont déjà commencé à se liquéfier). Laisser cuire à feu doux 5 minutes, puis ajouter le curry et le sucre roux, bien mélanger, laisser cuire encore 5 minutes à feu doux: toute la rhubarbe doit avoir "fondu".
Préchauffer le four thermostat . Déposer un quart de la préparation à la rhubarbe au centre d'une feuille de brick, replier la feuille en forme de coussin. Faire de même avec les 3 feuilles de brick restantes. Enfourner les bricks et les laisser dorer 20 minutes thermostat 7. Déposer les bricks sur des assiettes, accompagnées de salade verte nature: l'acidité et l'onctuosité de la rhubarbe dans les bricks fera office de vinaigrette!

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .

jeudi 17 mai 2007

Courgette farcie végétarienne


courgette farcie et, dans le fond, le rab de farce dans ramequin

Lors de mes dernières courses, je suis tombée en arrêt devant de jolies courgettes, toutes rondes. Je n'avais jamais fait de courgettes farcies mais là, je ne pouvais que craquer! D'un autre côté, je ne sais pas trop pourquoi, je n'avais aucune envie d'acheter de la viande hâchée à mettre dedans... Mes jolies courgettes se sont donc transformées en courgettes farcies végétariennes. Je n'ai pas trop cuit les courgettes: la farce est toute fondante mais l'extérieur reste croquant, c'est assez sympa!
J'ai classé ces courgettes en tant que plat complet car, une fois qu'on a mangé une courgette farcie, on a largement assez mangé sans rajouter en plus de la viande...

Ingrédients (pour 2 personnes, en plat complet)
  • 2 courgettes rondes
  • 35 g de polenta
  • une boîte (140 g) de concentré double de tomate

Préchauffer le four à 180°C. Laver les courgettes, en enlever la queue. Les creuser à la cuillère en laissant au moins 1 à 2 cm de chair sur tout le pourtour de chaque courgette. Couper en petits morceaux la chair retirée des courgettes.
Mettre la polenta dans une casserole avec 12 cl d'eau. Porter à ébullition et laisser cuire quelques minutes en remuant constamment, jusqu'à ce que lapolenta ait "bu" toute l'eau et se détache des parois. Ajouter le concentré de tomates, bien mélanger puis ajouter la chair des courgettes. Mélanger puis remplir les courgettes avec cette farce. Remplir un ramequin avec la farce en trop: on pourra la faire cuire et la servir en même temps que les courgettes, pour satisfaire les plus gourmands. Enfourner les courgettes et les laisser cuire 30 minutes à 180°C.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .


Je participe avec cette recette au jeu des petits farcis du blog "Mes tables de fête".

dimanche 13 mai 2007

Tarte aux haricots verts et chou-fleur et sa pâte sans matière grasse


une jolie tarte qui joue sur le contraste des couleurs et des textures

En ce moment, je m'amuse à explorer les possibilités de faire des pâtes à tarte sans matière grasse... Mais bon, tant qu'à faire, autant changer aussi le contenu de la tarte... Voici une tarte assez originale, qui va vous faire manger des légumes! Je l'ai réalisée en version petit diamètre et grande épaisseur, dans un moule à gâteau de 16 cm de diamètre.

Ingrédients (pour 3-4 personnes)
  • 100 g de farine de sarrasin
  • 50 g de flocons d'avoine
  • un yaourt à 0% de matières grasses
  • 125 g de haricots verts
  • 250 g de chou-fleur
  • un oeuf
  • une cuillère à café de curry de Madras
  • une cuillère à café de persil lyophilisé
  • une demi-cuillère à café d'ail semoule

Mélanger la farine, les flocons d'avoine, le curry et une pincée de sel. Ajouter le yaourt et pétrir à la main jusqu'à former une boule (la pâte est assez collante, mais se comporte très bien à la cuisson). Faire cuire séparément les haricots verts et le chou-fleur (pour moi, les haricots surgelés ont passé 6 minutes à la casserole dans de l'eau bouillante salée, et le chou-fleur en fleurettes surgelé 5 minutes au micro-ondes dans un peu d'eau).
Préchauffer le four à 200°C. Etaler la pâte à tarte dans un moule. Couvrir la pâte avec les haricots verts. Mixer le chou-fleur avec l'oeuf, puis y ajouter une pincée de sel, le persil et l'ail. Verser ce mélange sur les haricots verts. Enfourner et laisser cuire à 200°C pendant 35 minutes. Manger bien chaud.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .

mercredi 9 mai 2007

Brochettes de poulet mariné à la mangue


brochettes de poulet à la mangue et leur riz au sésame

J'adore cuisiner la viande avec des fruits. Quand j'ai voulu faire des brochettes de poulet mariné, j'ai tout d'abord pensé à le faire avec de l'ananas, histoire de rentrer dans le thème du sucré s'invite chez le salé n°5. Mais bon, d'un autre côté, des brochettes de poulet à l'ananas j'en ai mangé d'extraordinaires, faites par quelqu'un d'autre qui malheureusement ne m'a pas donné la recette: le risque d'être déçue était donc grand... J'avais aussi à disposition des boîtes de mangue au sirop: l'invitée pour qui je prévoyais de cuisiner ces brochettes et moi avons convenu ensemble qu'avec de la mangue ça serait plus original. Allez, c'est parti!

Ingrédients (pour 4 personnes)
  • 600 g de blancs de poulet
  • une boîte de mangue au sirop
  • une cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • une cuillère à soupe de sauce soja (celle qui est salée)
  • une cuillère à café de curry de Madras
  • une cuillère à café d'estragon déshydraté

La veille du jour où on mangera les brochettes, mettre la viande à mariner: couper les blancs de poulet en morceaux de taille raisonnable pour des brochettes, en profiter pour enlever le gras apparent et les nerfs. Ouvrir la boîte de mangue et en récupérer le sirop (15 cl pour moi), réserver les morceaux de mangue au réfrigérateur. Mélanger le sirop des mangues avec le vinaigre, la sauce soja, le curry et l'estragon. Mettre les morceaux de poulet dans un sac à congélation, verser dessus la marinade, fermer le sac et bien mélanger. Mettre le poulet à mariner au réfrigérateur dans son sac pendant toute une journée, en mélangeant de temps en temps si possible.
Le lendemain, préchauffer le four à 200°C. Couper la mangue en morceaux et confectionner les brochettes en alternant les morceaux de viande avec les morceaux de mangue. Mettre les brochettes dans un plat allant au four et les cuire 20 minutes à 200°C, puis les retourner et les cuire 20 minutes de l'autre côté.
J'ai servi ces brochettes avec du riz à sushi mélangé avec un peu de vinaigre de cidre, des graines de sésame blanc et de sésame noir.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

mardi 8 mai 2007

Concombre gélifié au coeur de saumon fumé


une petite entrée toute fraîche

Cette semaine, la thématique de Ligne et Papilles est le concombre. J'ai décidé de participer avec cette entrée toute simple mais fort élégante... et surtout très pratique lorsqu'on a des invités le soir après le travail, puisqu'on peut la préparer la veille!

Ingrédients (pour 6 petits cannelés, soit 3 personnes)
  • un concombre
  • deux tranches (75 g) de saumon fumé
  • une cuillère à café d'agar agar
  • 25 cl d'eau

Faire bouillir l'eau avec une pincée de sel. Pendant ce temps, peler le concombre et en ôter les graines. Quand l'eau bout, ajouter l'agar agar et bien mélanger pour le diluer, laisser bouillir 2 minutes. Sortir le mélange eau + agar agar du feu, y mettre le concombre et mixer l'ensemble. Hâcher le saumon fumé (j'utilise la fonction mini hâchoir de mon mixeur plogeant). Dans des moules souples à cannelés, verser la préparation au concombre jusqu'à mi-hauteur, ajouter une cuillérée de saumon hâché et finir de remplir le moule avec le concombre. Laisser refroidir: la préparation se gélifie. Réserver au réfrigérateur pendant au moins une heure avant de servir (personnellement j'ai laissé les cannelés au frigo pendant toute une journée). Idéalement, servir ces cannelés accompagnés de dés de concombre frais bien croquants.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

samedi 5 mai 2007

Fondue de poireau épicée au yaourt


la fondue de poireau en accompagnement d'un steak de porc

J'ai acheté récemment un sachet d'épices tandoori, et depuis j'en mets un peu dans tout, c'est tellement bon! Cette fois-ci, j'ai essayé avec des poireaux, et pas de doute, ça va bien ensemble... Au lieu des traditionnels poireaux à la crème, j'ai voulu mettre du yaourt 0%, ayant déjà eu d'heureuses surprises avec ce type de substitution (voir par exemple ma fausse flammeküche...). A la cuisson, le yaourt se divise en deux phases: un précipité grumeleux opaque et une phase liquide transparente. Le but est de faire évaporer tout le liquide, et de faire caraméliser le solide sans le faire brûler: les poireaux sont alors couverts de petits grains moelleux de yaourt aux épices, délicieux!

Ingrédients (pour 2 personnes)
  • un blans de poireau (et le début du vert, tant que c'est suffisamment tendre)
  • un yaourt à 0% de matières grasses
  • une cuillère à café d'épices tandoori

Couper le poireau en rondelles très fines et le mettre dans une poêle anti-adhésive. Mélanger le yaourt et les épices, verser sur le poireau et mettre à chauffer à feu moyen pendant deux ou trois minutes, le temps que le poireau et le yaourt libèrent leur eau. Augmenter alors le feu à feu vif, et laisser évaporer tout le liquide (environ 10 à 12 minutes). Sur la fin de la cuisson, le poireau doit être bien tendre, et une fine couche de yaourt caramélisé se forme sur le fond de la poêle: gratter à la spatule en bois, remélanger ce dépôt avec les poireaux et laisser une nouvelle couche caramélisée se former. Attention, à ce niveau là, il faut gratter très souvent pour ne pas laisser le yaourt brûler! Lorsque le poêle est vraiment bien sèche, arrêter la cuisson et servir aussitôt.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , Epices tandoori.

jeudi 3 mai 2007

J'ai refait mon fameux cake jambon-ananas!


un cake salé délicieux, pas sec du tout

C'est un grand classique de mes buffets dinatoires. J'avais déjà présenté ce cake jambon ananas, mais je l'ai refait récemment, et comme il rentre parfaitement dans le thème "ananas" du concours Le sucré s'invite chez le salé n°5, j'ai décidé de lui consacrer à nouveau un petit billet...
Ce cake a la particularité qu'on n'y met ni huile ni beurre, c'est le fromage râpé qui apporte la matière grasse. Contrairement à de nombreux cakes salés, il n'est pas sec du tout, grâce à la quantité de fromage et à l'humidité apportée par l'ananas. Il se mange aussi bien tiède que froid, et le succès est garanti!
Pour la recette, je vous renvoie à mon billet du mois de février.