lundi 30 avril 2007

Crackers pour canapés


de jolis crackers tout dorés

Pour l'apéritif et les buffets dinatoires, on aime bien faire des tartines... Pain de mie, blinis, crostinis, etc., il y a une grande variété de supports à tartiner! Moi, c'est après avoir fait ma tarte petit pois - chèvre - pignons de pain que je me suis dit que la pâte à tarte était un bon départ pour une recette de support à tartinade... Je vous présente donc une nouvelle version de cette pâte, modifiée tout exprès pour faire des crackers à tartiner!


les crackers une fois tartinés

Ingrédients (pour une quarantaine de crackers)
  • 150 g de farine complète
  • 30 g de fromage râpé
  • 100 g de farine de sarrasin
  • 70 g de flocons d'avoine
  • deux yaourts à 0% de matière grasse

Mélanger les farines, les flocons d'avoine, le fromage râpé et une pincée de sel. Ajouter les yaourts et pétrir à la main jusqu'à réussir à faire une boule avec la pâte. Si la pâte est trop collante, ajouter un peu de farine de sarrasin. Préchauffer le four à 180°C. Etaler la pâte par petits bouts, en l'écrasant au rouleau entre deux morceaux de film alimentaire: la pâte doit être très fine (de l'ordre de 1 mm). Découper des ronds de 6-7 cm de diamètre à l'aide d'un verre ou d'un emporte-pièce. Déposer ces ronds sur une plaque de cuisson en silicone (attention, c'est très important, car les crackers ont vraiment tendance à coller à leur support de cuisson). Mettre à cuire au four à 180°C pendant 15 minutes, puis retourner les crackers et les faire cuire de l'autre côté pendant 5 à 10 minutes (le temps de cuisson est à adapter en fonction de l'épaisseur de votre pâte: les crackers doivent dorer mais pas brunir).
Une fois les crackers refroidis, vous pouvez les tartiner avec ce que vous voulez pour faire de jolis canapés... sur les photos, il s'agit de tarama, avec décoration de concombre ou saumon fumé ou surimi, et de fromage à tartiner ail et fines herbes, avec décor de saumon fumé, surimi ou demi-tomate olivette.

Dans l'index selon le type de recette: .

dimanche 29 avril 2007

Soupe 100% fruits


une soupe de fruits facile à réaliser

Que faire comme dessert bon et sain, pour une dizaine d'invités, quand il fait chaud comme en ce moment? Une soupe de fruits, c'est bien pratique: on fait le liquide de soupe avec des oranges pressées, et on ajoute les fruits qu'on veut... et on ne sucre pas, on ajoute seulement des raisins secs! Cette soupe de fruits est idéalement fraîche, et portionnable comme on veut en fonction des appétits.

Ingrédients (pour une bonne dizaine de personnes)
  • 2 kg d'oranges
  • 1 kg de fraises
  • 1 kg de kiwis
  • 2 ou 3 poignées de raisins secs

Presser les oranges, mettre le jus dans un grand saladier et y ajouter les fraises et les kiwis en petits morceaux. Ajouter les raisins secs, bien mélanger et laisser au réfrigérateur quelques heures pour que les arômes se mélangent et que les raisins gonflent. Servir bien frais.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

jeudi 26 avril 2007

Terrine de poisson aux carottes pour Lavande


une bonne terrine toute fraîche

Voici ma contribution au thème de la semaine chez Ligne et papilles, la carotte! J'ai déjà quelques recettes contenant de la carotte, mais j'ai voulu faire quelque chose de spécial, exprès pour l'occasion... J'avais déjà eu l'idée d'une terrine de poisson pour la thématique petits pois de la semaine dernière, mais j'ai fini par faire une tarte et des galettes. Cette fois-ci c'est parti, vive la terrine aux carottes! J'ai fait cette terrine dans un mini moule à cake de 15 cm de long, déjà utilisé pour la terrine de poisson au poireau.

Ingrédients
  • 25 cl de vin blanc
  • 200 g de poisson blanc (j'utilise 2 portions de colin surgelé)
  • 3 carottes
  • une petite cuillère à café d'agar agar
  • une grosse cuillère à café d'estragon lyophilisé

Râper les carottes avec une râpe à gros trous. Les couvrir d'eau salée et les mettre à cuire à feu moyen: dès que l'eau bout, compter deux minutes puis arrêter le feu et égoutter les carottes (elles doivent rester croquantes). Faire bouillir le vin avec un peu de sel. Y mettre à cuire le poisson (pour mon poisson surgelé, 10 minutes dans le vin bouillant). Ajouter l'agar agar de façon à ce qu'il bouille durant les deux dernières minutes de cuisson du poisson. Mixer le poisson + vin blanc + agar agar. Ajouter les carottes et l'estragon, bien mélanger. Remplir un moule en tassant bien avec le dos d'une cuillère ou fourchette pour limiter les bulles d'air. Laisser refroidir, la préparation va prendre. Réserver la terrine au réfrigérateur pendant au moins une heure avant de la consommer.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , Estragon.

mardi 24 avril 2007

Polentarte au poireau - sans oeuf


la photo ne lui rend pas hommage, mais cette tarte est extra!

Que faire lorsqu'on a commencé à préparer une polentarte (je ne sais même plus de qui je me suis inspirée, des tartes à fond en polenta, il y en a sur plein de blogs en ce moment...), bref que faire quand il est 9 heures du soir, qu'on a déjà fait le fond de tarte en polenta et cuit les poireaux, et qu'on s'aperçoit - oh misère - qu'il n'y a plus d'oeufs dans le frigo? Et bien, on improvise, on croise les doigts bien forts, et... c'est délicieux! Le fromage blanc 0% apporte une petite touche acide bien agréable, et grâce à la farine on garde une consistance qui se tient... miam!

Ingrédients (pour 2-3 personnes)
  • 50 g de polenta
  • 65 g de lait
  • une pointe de curry de Madras
  • deux blancs de poireau
  • deux cuillères à soupe de fromage blanc 0%
  • une cuillère à soupe de farine complète

Laver les poireaux et les couper en fines rondelles. Les mettre dans une poêle anti-adhésive, ajouter un peu d'eau pour éviter que ça ne brûle, et faire cuire 10 minutes à feu moyen (en fin de cuisson l'eau doit être complètement évaporée). Pendant ce temps, préparer une polenta très épaisse: mélanger la polenta, une pincée de sel, le lait et le curry dans une casserole, faire chauffer à feu moyen en remuant sans cesse, arrâter le feu quand la polenta est bien sèche (environ 2-3 minutes).
Préchauffer le four à 180°C. Etaler la polenta à l'aide d'une spatule dans le fond d'un moule anti adhésif (j'ai utilisé mon mini-moule à gâteau de 16 cm de diamètre). Mélanger le fromage blanc, une pincée de sel, la farine complète et les poireaux cuits. Remplir le moule de ce mélange, au-dessus de la pâte en polenta. Faire cuire au four à 180°C pendant 30 minutes. Bon appétit!

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

lundi 23 avril 2007

Mille-feuille d'aubergine tandoori


un mille-feuille d'aubergine tout léger

Ce que j'aime avec l'aubergine, c'est qu'on peut en faire tout un tas de choses très différentes... Cette fois-ci je me suis inspirée de "Mon magimix et moi" où une aubergine farcie est recouverte d'un mélange fromage blanc+flocons d'avoine. J'ai repris l'idée, que j'ai déclinée en mille-feuille. Ca change, c'est sympa et sans matières grasses ajoutées (sauf le petit peu de fromage râpé sur le dessus...)

Ingrédients (pour 4 millefeuilles, soit 2 personnes en plat complet ou 4 personnes en légume)
  • une aubergine
  • 3 grosses cuillères à soupe de fromage blanc 0%
  • une cuillère à café d'épices tandoori
  • deux cuillères à soupe de flocons d'avoine
  • une poignée de fromage râpé

Préchauffer le four à 180°C. Mélanger le fromage blanc, les épices tandoori et les flocons d'avoine. Laver et équeuter l'aubergine, la couper en rondelles d'environ 5 mm d'épaisseur. Prélever les 4 rondelles les plus grandes (du centre de l'aubergine) et les déposer dans un plat allant au four. Tartiner ces rondelles du mélange au fromage blanc. Poser dessus les rondelles de taille juste inférieure, retartiner, et recommencer jusqu'à épuisement des rondelles d'aubergine: au lieu de tartiner la dernière couche d'aubergine avec le mélange au fromage blanc, la couvrir de fromage râpé. Enfourner le tout à 180°C et laisser cuire 30 minutes. A déguster bien chaud.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , Epices tandoori.

jeudi 19 avril 2007

Galettes de riz sauvage aux petits pois, épices tandoori


une galette de type omelette, avec tout plein de couleurs

Voici une nouvelle recette pour la thématique petits pois de Ligne et papilles... J'avais pris une grosse boîte de petits pois pour ma tarte petits, pois chèvre et pignons de pin, il me restait donc des petits pois. J'avais également un reste de riz sauvage, déjà cuit, m'attendant dans le frigo. Et bien, finir les restes, parfois, ça donne de très jolies recettes...

galette en cours de cuisson

Ingrédients (pour 4 galettes, soit 2 personnes en plat complet)
  • 3 oeufs
  • 175 g de riz sauvage cuit (par contre je ne sais pas trop combien ça fait en riz cru...)
  • 175 g de petits pois en conserve (poids une fois égouttés)
  • une demi-cuillère à café d'épices Tandoori

Battre les oeufs avec une pincée de sel et les épices Tandoori. Ajouter le riz, mélanger énergiquement, ajouter les petits pois et mélanger plus délicatement pour éviter d'en faire de la purée...
Dans une poêle à blinis anti-adhésive, verser deux bonnes cuillères à soupe du mélange, lisser avec le dos de la cuillère. Faire cuire à feu moyen pendant une à deux minutes, en décollant les bords à la spatule dès que possible. Dès que le fond de la galette est suffisamment ferme, la retourner à l'aide de la spatule, et faire cuire sur l'autre face une trentaine de secondes (le but est que la galette reste un peu baveuse au centre). Servir cette galette immédiatement et répéter l'opération avec le reste de mélange aux petits pois. C'est vraiment très bon, malheureusement c'est comme pour les soirées crêpes, la personne qui fait les galettes reste aux fourneaux pendant que les autres mangent... à moins de posséder plusieurs poêles à blinis!

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , Epices tandoori.

mardi 17 avril 2007

Tarte aux petits pois, chèvre et pignons de pin, pâte sans matière grasse


une tarte toute colorée et fort bonne

Cette semaine, le légume à l'honneur sur "Ligne et papilles" est le petit pois. Je me suis bien creusé la tête et pour une fois je ne suis pas à la dernière minute pour proposer une recette de mon cru. J'ai voulu faire une tarte, et comme nous ne sommes pas nombreux j'ai utilisé un moule à gâteau de 16 cm de diamètre. Du coup, avec la quantité de pâte que je vous donne, ça m'en a fait un peu trop. Et puis, j'ai fait une tarte épaisse et mon homme m'a fait remarquer qu'il y avait un peu trop de petits pois par rapport au fromage. Je vous conseille donc de conserver la même quantité de pâte et de petits pois pour un moule plus grand, vous obtiendrez une garniture peu épaisse; ajustez ensuite la quantité de fromage et de pignons pour couvrir la surface de la tarte. Sinon, les arômes se marient très bien et je suis très contente de cette tarte, notamment de ma patite pâte sans matière grasse qui s'est avérée délicieuse.

Ingrédients (pour 4 personnes)
  • 150 g de farine complète
  • 50 g de flocons d'avoine
  • un yaourt nature à 0% de matières grasses
  • 250 g de petits pois en conserve (poids une fois égouttés)
  • 2 oeufs
  • un tiers de bûchette de chèvre
  • une petite poignée de pignons de pin

Préchauffer le four à 180°C. Mélanger la farine complète, les flocons d'avoine et deux bonnes pincées de sel. Ajouter le yaourt 0% et malaxer à la main jusqu'à obtenir une boule de pâte. Beurrer un moule à tarte et y étaler la pâte. Mixer les petits pois avec les oeufs (pas besoin d'ajouter de sel, les petits pois en conserve en contiennent déjà). Verser ce mélange sur la pâte à tarte. Couper des tranches fines de bûchette de chèvre et les répartir sur la tarte. Finir en couvrant de pignons de pin. Enfourner à 180°C pendant 35 minutes. Cette tarte est délicieuse mangée bien chaude.

Cette recette ne fait malheureusement pas partie de la catégorie , notamment à cause du fromage de chèvre...
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

lundi 16 avril 2007

Carrés moelleux de polenta aux raisins secs


bouchées moelleuses aux raisins secs et fleur d'oranger

Ha la polenta... j'ai des souvenirs d'enfance où, dans sa version légèrement liquide, elle remplaçait la purée. Puis je l'ai redécouverte au resto d'entreprise, dans une version plus solide, en carrés épicés pour accompagner la viande. Je l'ai ensuite vue sur des blogs culinaires, en version salée comme sucrée... Et pendant tout ce temps, jamais je n'avais essayé d'en cuisiner moi-même! Et bien, c'est super facile, rapide et très très bon. Essayez, vous serez convaincus!

Ingrédients (pour 6 personnes)
  • un verre à moutarde de polenta
  • 3 verres de lait
  • un demi-verre de raisins secs
  • 3 cuillères à soupe de miel
  • une cuillère à soupe d'arôme fleur d'oranger

Faire gonfler les raisins secs dans un peu d'eau. Dans une casserole, faire chauffer le lait avec la polenta en remuant régulièrement. Au premier bouillon, ajouter les raisins secs égouttés. Continuer à cuire à feu moyen pendant quelques minutes le temps que le mélange épaississe, en remuant continuellement pour éviter que la polenta attache dans le fond. Sortir du feu et ajouter le miel et l'arôme fleur d'oranger. Bien mélanger et transférer dans un grand plat, de manière à former une couche de polenta d'environ 1 à 1,5 cm d'épaisseur, que vous lisserez avec le dos d'une cuillère. Laisser refroidir. Découper en carrés d'environ 5 cm de côté. Cela fait de délicieuse bouchées, à manger à peine tièdes le jour même pour un résultat ultra moelleux, ou le lendemain après un séjour au réfrigérateur pour un résultat plus ferme. Dessert, petit déjeuner, goûter, ces petits carrés se mangent à tout moment!

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .

dimanche 15 avril 2007

Comme des röstis, mais au thon et cuits au four!


des galettes pomme de terre - oignon - thon - fromage

Lorsque j'ai vu la recette de röstis de patate douce et poireaux de Ligne et papilles, je me suis dit que c'était chouette de faire des röstis au four, sans ajout de matière grasse! J'ai mis l'idée dans un coin de mon cerveau et je l'en ai sortie hier... Je suis partie sur une base plus classique, pommes de terre et oignons. J'ai rajouté du thon pour faire plat complet, et un peu de fromage râpé, surtout pour aider à la cohésion de l'ensemble. J'ai trouvé ça très bon, mais il y a de nombreuses voies d'amélioration:
  1. acheter des cercles à pâtisserie pour faire des galettes bien rondes comme Lavande de Lignes et Papilles!
  2. ajouter des épices et/ou des herbes pour donner plus de caractère
  3. supprimer le fromage râpé et remplacer par des cubes de brie pour un fondant à tomber...


Ingrédients (pour 3 personnes)
  • 4 petites pommes de terre
  • 2 petits oignons
  • une boîte de thon au naturel
  • une poignée de fromage râpé

Préchauffer le four à 240°C. Peler et râper les pommes de terre avec une râpe à gros trous. Hâcher les oignons. Mettre à cuire oignons et pommes de terre dans une poêle anti-adhésive, sans ajout de matière grasse, pendant 5 minutes à feu moyen (les pommes de terre doivent devenir molles mais pas pertir en purée!). Ajouter une bonne pincée de sel, et le thon égoutté. Bien mélanger. Attendre que le mélange ait refroidi suffisamment pour rajouter le fromage râpé sans qu'il fonde et se mette à faire des fils! Former des galettes entre la paume des deux mains en écrasant bien (ou, si vous avez, remplir des cercles à pâtisserie et bien tasser, ça sera plus joli...). Déposer les galettes sur une plaque de cuisson en silicone et mettre au four 10 minutes à 240°C (Lavande, elle, avait mis au grill, mais moi le grill de mon four est tellement agressif que je n'aurais retrouvé que du charbon!). Laisser tiédir les röstis sur la plaque, les décoller à la spatule et les servir tièdes.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .

samedi 14 avril 2007

Biscuits apéritifs soufflés au pavot, légers, légers, légers!


biscuits apéritifs soufflés

Hier, j'ai voulu faire des discuits apéritifs pour une fête chez un ami. J'avais déjà utilisé les feuillets Won-Ton, cette fois-ci j'ai voulu faire la pâte moi-même. Un petit tour sur blog-appétit, et je trouve la recette de B comme Bon pour des crackers. Sauf que je suis dans ma période "je remplace le beurre par du ... 0%": après les muffins au yaourt 0%, j'ai voulu faire les crackers au fromage blanc 0%. Et là, la découverte: au lieu de rester là, sagement, à faire des crackers tout plats, mes petits biscuits gonflent, gonflent à la cuisson, jusqu'à me donner des petits coussinets, une coque bien croustillante avec du vide dedans (et ce n'est pas un hasard, j'ai fait trois cuissons et elles m'ont toutes donné le même résultat...). Vu le volume que ça prend, j'ai eu l'impression d'en avoir préparé une quantité gargantuesque, mais tout a disparu bien plus vite que ce à quoi je m'attendais!

Ingrédients (pour 2 bols bien remplis de biscuits)
  • 250 g de farine
  • 130 g de fromage blanc 0%
  • une demi cuillère à café de sel
  • quelques centilitres de lait
  • graines de pavot

Mélanger la farine, le sel et le fromage blanc. Ajouter quelques gouttes de lait, et pétrir à la main en essayant de former une boule avec la pâte. Si la pâte est très sèche et qu'il reste de le farine au fond de votre récipient qui refuse de s'incorporer à la boule, rajouter quelques gouttes de lait, pétrir à nouveau. Recommencer jusqu'à parvenir à former une boule avec la totalité de la pâte. La pâte ne doit en aucun cas devenir collante!
Préchauffer le four à 220°C. Etaler la pâte le plus finement possible (max. 2 mm). J'ai procédé petit bout de pâte par petit bout, en déposant la pâte entre deux morceaux de film alimentaire et en pesant de tout mon poids sur le rouleau... Recouvrir la pâte de graines de pavot, et passer le rouleau dessus pour enfoncer les graines dans la pâte (et en profiter pour affiner encore l'épaisseur...). A l'aide d'une roulette à pâtisserie qui écrase plus qu'elle ne coupe, découper vos biscuits (petits carrés de 1 à 2 cm de large pour moi). Enfourner à 220°C pendant environ 15 minutes en surveillant la cuisson (pour ma première fournée, la pâte était trop épaisse, j'ai dû cuire 25 minutes, mais du coup le dessus devait être presque brûlé pour que l'intérieur soit bien cuit: moralité, l'important, c'est de faire une pâte très fine!). Ces petits biscuits se mangent froids pour l'apéritif.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .

jeudi 12 avril 2007

Saumon, épinards et sésame: le trio gagnant!


un gratin tri-couche: saumon, épinards au tahin et graines de sésame croustillantes

La thématique légumesque de la semaine sur "Ligne et Papilles", c'est l'épinard. Mon premier réflexe: la quiche saumon-épinard. Mais bon, c'est trop classique... Puis j'ai pensé au poisson à la florentine (du poisson, des épinards à la crème, une chapelure). J'ai décidé de revisiter ce plat de façon très personnelle, avec du sésame...

Ingrédients (pour 2-3 personnes)
  • 200 g de saumon (pour moi, deux portions de filet congelées)
  • 350 g d'épinards (en branches surgelés pour moi)
  • 25 cl de lait
  • une cuillère à soupe bombée de farine
  • une cuillère à soupe bombée de tahin (purée de sésame complet)
  • une demi cuillère à café d'ail semoule
  • graines de sésame blanc

Faire cuire les épinards (pour moi, 8 minutes au micro-ondes à puissance moyenne). Préparer une sorte de béchamel en remplaçant le beurre par le tahin: mettre à chauffer le tahin dans une casserole, ajouter la farine, bien mélanger tout en laissant chauffer, ajouter le lait en battant au fouet et laisser épaissir quelques minutes à feu moyen. Si comme moi vous avez des problèmes de grumeaux, pas de panique, un petit coup de mixeur et c'est réglé... Ajouter une pincée de sel et l'ail à la "béchamel", bien mélanger. Mélanger les épinards et la béchamel.
Préchauffer le four à 200°C. Précuire le saumon (3 minutes au micro-ondes à puissance élevée pour moi). Déposer le saumon au fond d'un plat allant au four, couvrir avec les épinards, puis recouvrir d'une mince couche de graines de sésame en guise de chapelure. Mettre au four à 200°C pendant 15 minutes, le temps que les graines de sésame dorent. Déguster bien chaud.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .

Mini gâteaux allégés choco-amande


des mini gâteaux au style de muffin

La dernière fois que j'ai fait des mini muffins (au kiwi), Lavande m'a fait remarquer que ce n'était pas très léger tout ça... Cette fois-ci, je voulais faire des petits gâteaux pour remercier un collègue d'avoir déménagé mon bureau (et oui, j'ai changé de bureau et mon sympatique collègue a déplacé toutes mes affaires quand je n'étais pas là, je n'ai rien eu à faire moi-même, fallait bien le remercier quand même!). Bref je suis partie sur la thématique amandes-chocolat... et là je me suis dit que les amandes c'était déjà assez gras comme ça, donc j'ai remplacé le beurre des muffins par un yaourt 0% et j'ai mis de l'édulcorant plutôt que du sucre. Résultat: une pâte toute légère, au goût peu prononcé, qui tranche superbement avec les grosses pépites de chocolat fortes en goût!
Attention, comme pour mes truffes allégées, il s'agit d'une version allégée d'une douceur habituellement assez grasse, mais ce n'est pas pour autant que je la classerai dans mes recettes légères!

Ingrédients (pour environ 25 petits gâteaux)
  • 150 g de farine
  • édulcorant: équivalent de 90 g de sucre
  • un demi sachet de levure chimique
  • 60 g de poudre d'amandes
  • un yaourt 0%
  • un pot à yaourt de lait
  • un oeuf
  • 60 g de chocolat noir

Mélanger la farine, l'édulcorant, la levure, une pincée de sel et la poudre d'amandes. Ajouter le yaourt et le lait, bien mélanger, ajouter l'oeuf et mélanger à nouveau. Verser cette pâte dans des moules souples à mini-muffins, en remplissant jusqu'à moitié (attention, ça gonfle beaucoup, et quand ça déborde ça ne fait pas très joli...). Préchauffer le four à thermostat 7.
Découper le chocolat en pépites grossières (personnellement, je tape sur la plaque de chocolat à 5 mm du bord avec la pointe d'un couteau pour former des éclats). Répartir les pépites sur les muffins (en en enfonçant éventuellement quelques unes dans la pâte). L'avantage de mettre les pépites après la pâte, au lieu de mélanger les pépites dans la pâte avant de la mettre dans les moules, c'est qu'ainsi la pâte reste bien blanche et on garde un vrai contraste entre la pâte et les pépites de chocolat - en plus, on contrôle ainsi mieux la répartition sur les différents muffins. Enfourner les gâteaux et les faire cuire 20 minutes à thermostat 7. Attendre qu'ils refroisissent avant de les démouler.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

mercredi 11 avril 2007

Une entrée simplissime mais qui présente bien: concombre farci au thon


des petites tours rouges et vertes toutes fraîches

J'avais proposé il y a pas mal de temps des petits bateaux de concombre au thon, avec du thon au naturel et une vinaigrette. Cette fois-ci je vous propose une autre version de concombre au thon en entrée, le concombre étant taillé dans une autre forme et la recette étant encore plus simple: pas besoin de préparer une vinaigrette, il suffit d'ouvrir une boîte de thon à la catalane! Ca permet de varier, dans la catégorie des entrées faciles, fraîches et bonnes...

Ingrédients (pour 3 personnes)
  • un concombre bien droit
  • une petite boîte de thon à la catalane

Peler le concombre et le couper en tronçons d'environ 6-7 cm de long. Poser ces tronçons verticalement et évider le centre (là où il y a les graines) à la petite cuillère, en laissant un fond d'au moins un cm (effet "coquetier"). Ecraser le thon à la fourchette pour bien le mélanger à sa sauce, et remplir les tronçons de concombre avec le thon à la catalane. Manger bien frais.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .

lundi 9 avril 2007

Fausse Flammeküche pour frigo vide


une fausse flammeküche mais un vrai délice

Hier soir, dimanche de Pâques, aucun magasin ouvert et ayant oublié de faire les courses, je me demandais ce qu'on allait bien pouvoir manger... Petit inventaire du frigo: il me reste une quantité indécente de yaourts nature à 0% de matières grasses, 2 tranches de jambon et tout plein de fromage râpé. Fruits et légumes: là, c'est vraiment juste, il ne reste que des oignons! Bon, je me dis que pour écluser mes yaourts, je ferais bien une pâte au yaourt comme celle de lolie, que j'avais mise en favori: elle avait fait une tarte fine aux oignons, pistou et amandes, parce qu'au début elle était sur l'idée d'une tarte flambée mais qu'elle n'avait pas de lardons... Qu'à cela ne tienne, je n'ai pas d'amandes ni de pistou, mais moi j'ai du jambon pour remplacer les lardons! Je n'ai pas de crème fraîche, je vais utiliser un yaourt comme garniture, en plus ça sera plus sain... Et bien, croyez moi, le yaourt 0% au lieu de la crème fraîche, je referai, c'est super bon!

Ingrédients (pour 4 personnes)
  • 220 g de farine
  • 2 yaourts 0%
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • une cuillère à café d'herbes de provence
  • un oignon
  • 2 tranches de jambon
  • 50 g de fromage râpé

Mélanger la farine, un yaourt, l'huile, une pincée de sel et les herbes de provence. Former une boule avec ctte pâte et la réserver au réfrigérateur pendant une heure.
Préchauffer le four thermostat 8. Prendre une plaque de cuisson, la couvrir de papier sulfurisé et étaler dessus la pâte, le plus finement possible. Tartiner la pâte avec le deuxième yaourt 0%. Peler l'oignon, le couper en très fines rondelles et les répartir sur la pâte. Couper le jambon en petits carrés et les répartir sur les oignons, puis recouvrir de fromage râpé. Replier les bords de la tarte fine (sinon à la cuisson le yaourt va dégouliner...). Enfourner: j'ai cuit 5 minutes à thermostat 8, puis comme ça commençait à vraiment dorer j'ai réduit à thermostat 7 et laisser cuire encore 7 minutes (total 12 minutes, si c'est pas un plat rapide à cuire!). Manger bien chaud et accepter les compliments des convives en rougissant.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , , Herbes de provence.

dimanche 8 avril 2007

Compote d'aubergine et poires à la cannelle


camaïeu de bruns pour le petit déjeuner: une bonne épaisseur de compote sur un petit pain grillé

Lorsque j'ai vu la recette de mousse d'aubergines aux suprêmes d'agrumes sur "Les Agapes de chez Débo", je me suis dit qu'une compote d'aubergines, ça pouvait être pas mal... Après tout, les aubergines ça aime le sucré, en preuve mes aubergines grillées au miel! Bref, un petit tour dans mes placards, bien entendu je n'avais pas d'agrumes disponibles, par contre j'avais deux poires un peu avancées auxquelles je devais faire un sort vite fait... Voilà comment est née cette compote d'aubergines et poires... A la première bouchée, on se dit "mouais, c'est pas mauvais, ça change...", mais à la fin de la tartine, le temps de s'habituer au goût, la réflexion devient plutôt "euh, je peux en prendre une autre?". Je classe cette compote dans les recettes légères, car elle est beaucoup moins sucrée que de nombreuses compotes et confitures; attention, il y a quand même du sucre, venez pas me dire que vous croyiez manger du 100% fruits!

Ingrédients
  • une aubergine
  • 2 poires bien mûres
  • une cuillère à café de cannelle
  • 3 cuillères à soupe de sucre roux

Laver et équeuter l'aubergine, la couper en petits morceaux (je laisse la peau pour la couleur). Peler les poires, les couper en morceaux et les mélanger à l'aubergine dans une casserole, avec le sucre et la cannelle. Laisser reposer quelques minutes pour que le fond de la casserole soit tapissé de jus de poire, puis mettre à cuire à feu doux, en couvrant, pendant 25 minutes pour que les poires et l'aubergine "fondent". Enlever le couvercle, et laisser cuire à feu doux pendant encore une dizaine de minutes, en remuant régulièrement, pour laisser évaporer le liquide. Mixer le tout, et laisser refroidir. Je n'ai pas jugé utile de mettre en pots stériles, vu la quantité que ça fait et la vitesse à laquelle ça se mange...

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .

samedi 7 avril 2007

Apéro tout simple et frais: rouleaux de saumon au fromage de chèvre


des petits rouleaux apéritifs tout frais

Pour un apéro entre amis, j'avais envie d'essayer les fameux "petits roulés" dont on voit des variations partout sur les blogs actuellement. Seulement, mon pain de mie devait être trop sec, il est complètement parti en miettes quand j'ai voulu le tartiner de fromage de chèvre après l'avoir écrasé au rouleau... Qu'à cela ne tienne, pourquoi ne pas se passer de pain? Cela nous donne de petits rouleaux tout frais: attention quand même à les manger avec des petites piques apéritives si on ne veut pas avoir les doigts qui sentent le saumon toute la soirée!

Ingrédients (pour une dizaine de rouleaux)
  • 200 g de saumon fumé en tranches
  • 60 g de fromage de chèvre doux
  • un peu de lait

Ecraser le fromage de chèvre à la fourchette. Détendre avec quelques gouttes de lait, jusqu'à obtenir un mélange facilement tartinable. Découper les tranches de saumon en bandes d'environ 4-5 cm de large. Tartiner de fromage de chèvre, en laissant non tartiné environ 1 cm au bout de la bande. Rouler la bande sur elle-même, en terminant le rouleau par le morceau non tartiné: le saumon colle très bien sur lui-même. Réserver les rouleaux au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

vendredi 6 avril 2007

Quiche à la dinde et aux tomates


une quiche au bon goût d'herbes de provence

Ce que j'aime bien, quand je fais la pâte à tarte/à quiche moi-même, c'est que je peux rajouter toutes sortes d'épices et aromates directement dans la pâte, ça change vraiment le goût final de la préparation! Cette fois-ci j'ai fait ma grande spécialité: une quiche avec des herbes de provence dans la pâte (et aussi dans la garniture, histoire de rester dans le même ton!). D'habitude j'utilise du beurre salé pour faire ma pâte, cette fois-ci je n'avais que du beurre doux, mais avec du beurre salé c'est quand même meilleur: je vous donne donc la recette avec du beurre salé.

Ingrédients (pour n personnes)
  • 400 g de viande de dinde (3 escalopes pour moi)
  • 6 tomates
  • 2 cuillères à soupe d'herbes de provence
  • 4 oeufs
  • 3 cuillères à soupe de fromage blanc 0%
  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre salé
  • 3 poignées de fromage râpé (75 g ?)

Préparer la pâte: mélanger la farine avec une cuillère à soupe d'herbes de provence et une pincée de sel. Ajouter le beurre petit à petit, coupé en petits morceaux, et former un sable du bout de doigts avec le beurre et la farine. Ajouter un peu d'eau de façon à pouvoir former une boule avec la pâte (pour moi, il a fallu 6 cl d'eau). Réserver la pâte au réfrigérateur.
Découper la viande et les tomates en petits dés. Faire cuire 5 minutes à la poêle anti-adhésive, à feu doux le temps que les tomates rendent leur jus. Une fois les jus dans la poêle, ajouter une cuillère à soupe d'herbes de provence et une pincée de sel, passer à feu vif, et faire cuire une quinzaine de minutes le temps que toute l'eau des tomates s'évapore. Remuer régulièrement avec une cuillère en bois pour éviter que le mélange ne brûle. Laisser refroidir cette préparation.
Préchauffer le four à 180°C. Battre les oeufs avec le fromage blanc et une petite pincée de sel. Beurrer un moule à tarte, sortir la pâte du frigo et garnir le moule de pâte. Couvrir la pâte du mélange viande + tomates. Recouvrir de l'appareil à oeufs. Parsemer de fromage râpé. Enfourner et laisser cuire 45 minutes à 180°C. Cette quiche se mange aussi bien chaude que froide.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , Herbes de provence.

jeudi 5 avril 2007

Que faire avec des radis rouges?


les beaux radis rouges du marché

Au marché je suis tombée en arrêt devant de beaux radis rouges. De la forme et de la taille de carottes, c'était la première fois que j'en voyais, et leur couleur et leur air de fraîcheur m'ont séduit. J'en ai donc acheté une botte, sans écouter ma petite voix intérieure qui me faisait remarquer que je n'aime pas les radis. Ou plutôt, en rétorquant à ma petite voix intérieure que certes je n'aime pas les radis crus, mais que je ne les ai jamais goûtés cuits, et puis si j'ai réussi à aimer les asperges, pourquoi pas les radis? Et bien, j'avais raison. Cuits, les radis, ils passent très bien. Je vous propose ici deux manières différentes de les cuire: poêlés, avec un bifsteack, ou à l'eau, avec du quinoa rouge.

steack de boeuf aux radis

Ingrédients (pour 2 personnes)
  • deux radis rouges
  • deux steaks de boeuf
  • une noix de beurre salé
  • une cuillère à soupe de vinaigre de cidre

Cuire les steaks dans une poêle avec le beurre, un tout petit peu moins cuits que votre degré de cuisson favori. Réserver les steaks et faire dorer les rondelles de radis dans la poêle ayant servi à cuire les steaks, à feu moyen pendant une dizaine de minutes, en remuant régulièrement: les rondelles doivent être dorées des deux côtés, mais sans brûler! A la fin de la cuisson des radis, ajouter le vinaigre de cidre: il s'évapore quasi instantannément, mais en laissant un bon goût au passage... Remettre les steaks dans la poêle avec les radis pour finir de les cuire, et servir l'ensemble bien chaud.

quinoa et radis rouges

Ingrédients (pour 2 personnes)
  • deux radis rouges
  • une tasse à café de quinoa rouge

Faire bouillir un grand volume d'eau salée. Eplucher les radis et les couper en tout petits morceaux. Mettre le quinoa et les radis à cuire dans l'eau bouillante pendant 15 minutes. Egoutter et servir chaud. J'aime particulièrement la contraste entre les radis fondants et le croustillant du quinoa rouge...

mercredi 4 avril 2007

Mini muffins au kiwi


de jolis muffins à dévorer en quelques bouchées

Lors d'une soirée DVD avec des amis, j'ai voulu faire des mini gâteaux qui se mangent en quelques bouchées, pratiques pour grignoter devant le film. Mon choix s'est porté vers des mini muffins. Mais comme on aurait déjà mangé avant, je voulais quelque chose de plus léger en bouche qu'un muffin au chocolat! Ces petits muffins sont tout moelleux, et le kiwi apporte une touche de fraîcheur bien agréable...

Ingrédients (pour une vingtaine de mini muffins)
  • 150 g de farine
  • 10 cl de lait
  • un oeuf
  • 60 g de beurre salé (en fait j'ai utilisé une margarine salée spéciale cuisson, c'est tout ce que j'avais...)
  • 75 g de sucre roux
  • 3 kiwis
  • un sachet de levure chimique

Préchauffer le four thermostat 7. Battre l'oeuf avec le lait et le sucre, ajouter le beurre fondu. Mélanger la farine et la levure, et ajouter le mélange à l'oeuf. Bien mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse. Peler les kiwis et les couper en petits morceaux, les ajouter à la pâte. Verser la pâte dans des moules à mini muffins en silicone. Cuire au four thermostat 7 pendant 20 minutes. Laisser refroidir dans les moules (si on démoule trop tôt, les muffins se déchirent). Ces muffins se dégustent froids, au dessert, au goûter, au petit déjeuner, etc.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: .

mardi 3 avril 2007

Coeurs bi-couche saumon asperge


un joli coeur pour une entrée toute fraîche

Quand le thème de cette semaine sur "Ligne et Papilles" m'a été annoncé, ma première réaction a été "Beurk, les asperges, j'aime pas ça!". Mais le problème, c'est que moi j'aime bien participer aux thématiques légumesques de "Ligne et Papilles" (bon, d'accord, pour l'instant je n'ai participé que deux fois: les poireaux avec mes ravioles et le chou-fleur avec mes croquettes... mais je n'allais tout de même pas m'arrêter en si bon chemin!). Alors je me suis dit que réussir à me faire aimer les asperges, ça c'était un challenge intéressant! Et puis c'est mon homme qui va être content, il adore les asperges lui...
Bon, qu'est-ce que je n'aime pas dans les asperges? C'est fibreux: qu'à cela ne tienne, je vais les mixer. C'est amer: pas de problème, du citron et du miel, et le tour est joué! Et le résultat: j'ai aimé ça! Merci "Ligne et Papilles"!

Ingrédients (pour 5 petits coeurs)
  • 100 g de saumon (j'ai pris un pavé surgelé)
  • 20 cl de cidre
  • une échalotte
  • une grosse cuillère à café d'agar agar
  • 20 cl d'eau
  • le jus d'un demi citron
  • une cuillère à soupe de miel
  • une boîte d'asperges "pic nic" (petites asperges blanches très douces)

Emincer l'échalotte. Faire bouillir le cidre avec l'échalotte. Y mettre à cuire le saumon (pour mon saumon congelé, 8 minutes dans le cidre bouillant). Pour les deux dernières minutes de cuisson (donc, si vous suivez, au bout de 6 minutes pour moi), ajouter une demi cuillère à café d'agar agar et bien mélanger. Mixer l'ensemble (cidre + saumon + échalotte + agar agar) et le verser jusqu'à mi-hauteur dans des moules souples.
Pendant que la préparation au saumon refroidit, faire la préparation à l'asperge: faire bouillir l'eau avec le jus de citron. Quand l'eau bout, ajouter une grosse demi cuillère à café d'agar agar et laisser bouillir 2 minutes. Ajouter le miel et bien le délayer dans l'eau, puis ajouter 100 g d'asperges et mixer le tout. Verser dans les moules sur la préparation au saumon.
Laisser refroidir les coeurs au moins une heure au réfrigérateur. Au moment de servir, démouler avec précaution, et accompagner de quelques asperges pour la décoration.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

lundi 2 avril 2007

Biscuits apéritifs au fromage: facile et rapide avec les feuillets Won-Ton!


petits crackers apéritifs maison

Il me restait trois feuillets Won-Ton après avoir fait mes ravioli "à la chinoise" et mes ravioles au poireau. Je me suis souvenue de la recette sur 101cookbooks, qui proposait de faire des crackers sucrés avec des restes de Won-Ton, et je me suis dit qu'en version salée au fromage, ça ne serait pas mal non plus...
Je ne vous donne pas les proportions à utiliser: on trempouille, on saupoudre, et on s'arrête quand l'un des ingrédients manque... Je vous donne juste un indice: un oeuf, c'était beaucoup trop pour mes trois feuillets Won-Ton, mais ça aurait été un peu difficile de n'utiliser qu'un demi-oeuf!

Ingrédients
  • feuillets Won-Ton
  • oeuf
  • fromage râpé

Préchauffer le four à 200°C. Battre l'oeuf, avec une pincée de sel. Tremper un feuillet Won-Ton dans l'oeuf, le déposer sur une plaque de cuisson en silicone, le couvrir de fromage râpé. Découper des biscuits de la forme désirée dans le feuillet à l'aide d'une roulette à pâtisserie ou d'un emporte pièces (j'ai coupé chaque feuillet en 9 petits biscuits carrés). Répéter l'opération avec un autre feuillet Won-Ton jusqu'à obtenir la quantité de biscuits désirée. Cuire au four à 200°C pendant 8 minutes.

Dans l'index selon le type de recette: .

dimanche 1 avril 2007

Petits flans à la mangue, miel et cannelle


un bon petit flan facile à faire et tout léger en bouche

Comme je vous l'ai promis hier, voici la recette de mon petit dessert à la mangue: un flan avec comme invité d'honneur mon nouvel ami l'agar agar. J'ai fait cette recette dans l'idée de participer à la dixième édition de "A vos casseroles" qui a pour thème "fruits exotiques et miel". J'en profite également pour ajouter une recette à la chaîne agar agar initiée par Hélène Charlotte.

Ingrédients (pour 6 petits flans)
  • une boîte de mangue au sirop
  • une grosse cuillère à soupe de miel
  • 25 cl de lait
  • une demi cuillère à café d'agar agar
  • une cuillère à café de cannelle
  • tuiles au sésame noir et au miel

Faire bouillir le lait avec la cannelle. Ajouter le miel et l'agar agar, faire bouillir en mélangeant pendant 2 minutes. Verser le lait dans des tasses à café en les remplissant jusqu'à la moitié ou les 2/3. Egoutter les mangues en conservant le sirop. Couper 200 g de mangues en petits morceaux et les répartir dans les tasses. Laisser prendre les flans à température ambiante, puis les réserver au réfrigérateur pendant au moins 2 heures. Préparer un coulis de mangue en mixant 70 g de mangue avec 7 cl de sirop (c'est là que j'ai découvert que j'avais 270 g de mangue dans ma conserve au lieu des 230 g indiqués sur la boîte... peut-être n'ai-je pas assez égoutté les mangues avant de les peser...)
Au moment de servir: démouler les flans sur des assiettes à l'aide d'une petite cuillère. Arroser de coulis de mangue. Accompagner de tuiles au sésame noir et au miel.

Cette recette fait partie de la catégorie (à condition de se passer des tuiles au sésame...).
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .