samedi 31 mars 2007

Tuiles au sésame noir et au miel


des tuiles au bon goût de sésame

Lors de mon dernier passage au supermarché asiatique, je suis tombée sur un paquet de graines de sésame noir. Je me suis dit pourquoi pas, et je suis repartie avec le paquet, sans aucune idée de ce que j'allais en faire. Et puis hier, en préparant un dessert à la mangue, je me suis dit que je l'accompagnerais bien de petites tuiles... L'occasion d'essayer mon sésame noir! Ce tuiles sont vraiment bonnes, un goût de sésame très prononcé. Je vous les présente ici toutes seules, car elles font de très bons biscuits en elles-mêmes. Pour le dessert à la mangue, il vous faudra attendre demain (eh oui, il faut bien ménager un peu de suspense pour fidéliser le lectorat...)

Ingrédients (pour une vingtaine de tuiles)
  • 30 g de farine
  • 80 g de miel
  • 50 g de sésame noir

Préchauffer le four à 220°C. Mélanger le miel et la farine jusqu'à obtenir une pâte homogène, puis ajouter le sésame noir et bien mélanger pour enrober les graines de pâte. Déposer de petites cuillérées de pâte, bien espacées sur une plaque de cuisson en silicone. Avec le dos de la cuillère, étirer par petites touches les tas de pâte vers l'extérieur, afin de former des tuiles fines. Ne vous inquiétez pas si cela forme un aspect hérissé en surface des tuiles, en laissant reposer une petite minute les tuiles sont à nouveau lisses. Un fois les tuiles de la forme et épaisseur désirées, mettre au four et laisser cuire 8 minutes à 220°C. Attention, ça brunit très vite! Laisser les tuiles refroidir sur la plaque, car en sortant du four elles sont toutes molles mais durcissent en refroidissant. Décoller les tuiles une fois froides et les conserver à l'abri de l'humidité.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

vendredi 30 mars 2007

Aubergine grillée au miel


présentation des tranches d'aubergine grillée sous forme de rouleaux

Lorsque j'ai réalisé mes aubergines gratinées, j'ai pu me rendre compte qu'aubergines et miel allaient vraiment bien ensemble. J'ai donc eu envie de faire une autre variante d'aubergines avec du miel, cette fois-ci beaucoup plus simple au niveau des saveurs: pas de fromage, de noix ou autres, ça a le goût d'aubergines et de miel, c'est tout simple et ça peut accompagner les viandes blanches ou le poisson sans problèmes...

Ingrédients (pour 2 personnes)
  • une aubergine
  • deux grosses cuillères à soupe de miel
  • une cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • une cuillère à soupe de sauce soja (celle qui est salée)

Préchauffer le four à 200°C. Dans un bol, mélanger le miel, le vinaigre et la sauce soja. Couper l'aubergine dans la longueur, en lamelles d'environ 1 cm d'épaisseur. Déposer ces lamelles sur une plaque de cuisson en silicone. A l'aide d'un pinceau, badigeonner la face supérieure des lamelles d'aubergine avec le mélange miel + vinaigre + sauce soja. Cuire les aubergines au four, 10 minutes à 200°C. Retourner les aubergines, badigeonner l'autre face de la sauce au miel, et réenfourner 10 minutes à 200°C. Pour une présentation sympa, rouler les lamelles d'aubergine sur elles-mêmes et servir ces rouleaux encore chauds.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

jeudi 29 mars 2007

Croquettes de chou-fleur au poireau


de délicieuses petites croquettes

Après nous avoir fait plancher sur le poireau la semaine dernière, Nathalie de Ligne et Papilles nous proposait cette semaine d'inventer des recettes originales pour accomoder le chou-fleur. J'ai décidé de mélanger les deux thématiques, et de vous proposer ces croquettes de chou-fleur au poireau. Le mélange d'ingrédients a quelque chose de magique: on ne sent plus vraiment qu'il s'agit de chou-fleur ou de poireaux, c'est un goût différent, c'est juste... délicieux! A essayer d'urgence pour faire manger du chou-fleur à ceux qui n'aiment pas ça. Ces croquettes ont en plus un côté ludique avec leur air de "nuggets" (je peux manger avec les doigts???).

Ingrédients (pour 3 personnes)
  • 400 g de chou-fleur (j'ai utilisé des fleurettes de chou-fleur surgelées)
  • un blanc de poireau
  • un oeuf
  • 50 g de farine
  • une cuillère à café de curry
  • 3 belles poignées de corn flakes

Faire cuire le chou-fleur (avec mon chou-fleur surgelé, 10 minutes dans de l'eau bouillante salée ont suffi). Pendant ce temps, découper le poireau en fines rondelles, et le faire cuire au four à micro ondes sans ajouter d'eau (5 minutes puissance maxi chez moi). Ecraser le chou fleur à la fourchette, le mélanger aux poireaux. Attendre que ce mélange refroidisse. Pendant ce temps, passer les corn flakes au mixeur pour obtenir de petites miettes (pas de la poudre non plus: 4 à 5 coups de hâchoir ont suffi pour moi). Quand les légumes ont suffisamment refroidi, ajouter l'oeuf, la farine, le curry et une pincée de sel, et bien tout mélanger.
Mettre le four à préchauffer à 200 °C. Sur une assiette recouverte de miettes de corn flakes, déposer une cuillérée (cuillère à soupe pas trop remplie) de pâte. Retourner délicatement la croquette ainsi formée afin de recouvrir la deuxième face de corn flakes. Déposer la croquette dans un plat allant au four et recommencer à former des croquettes enrobées de corn flakes, jusqu'à épuisement du mélange légumes+oeuf+farine.
Enfourner les croquettes, les laisser cuire 30 minutes à 200°C. Retourner les croquettes et les faire cuire sur l'autre face pendant 10 minutes. Servir bien chaud.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

lundi 26 mars 2007

Terrine de poisson au poireau et curry


la terrine de poisson tout juste démoulée

Après mon premier essai réussi de flans au thé et à la figue, j'ai décidé que l'agar agar et moi, on allait devenir copains... J'ai acheté récemment un "kit de pâtisserie pour enfant": ce sont de vrais moules à revêtement anti-adhésif et tout, c'est juste des miniatures par rapport aux moules standard, pratique quand on n'est que deux à manger à la maison! Il y a notamment un petit moule à cake de 15 cm de long. Bref, je me suis dit qu'une terrine de poisson serait parfaite pour inaugurer ce moule. Verdict: la terrine est délicieuse, et en plus c'est très joli quand on la démoule. Par contre, elle a tendance à s'écrouler quand on essaye de couper des tranches! Je vous conseille donc fortement cette terrine, mais en faisant plutôt des portions individuelles (si vous n'avez pas de petits moules individuels, des tasses à café feront parfaitement l'affaire).

Ingrédients (pour 4 personnes)
  • 200 g de poisson blanc (j'ai utilisé deux tranches de filet de Colin surgelées)
  • un blanc de poireau (et le début du vert, tant que ça reste assez tendre)
  • 25 cl de lait
  • une cuillère à café de curry de Madras
  • une demi cuillère à café d'agar agar

Faire cuire le poisson: pour mon poisson congelé, j'ai fait cuire 4 minutes à puissance moyenne au micro-ondes, puis j'ai retourné les tranches et refait cuire 4 minutes à puissance moyenne. Couper le poireau en fines rondelles, et le faire cuire sans ajout d'eau au four à micro-ondes (5 minutes puissance maxi pour moi). Emietter le poisson et bien le mélanger avec le poireau. Remplir le(s) moule(s) avec ce mélange, sans trop tasser. Faire bouillir le lait dans lequel vous aurez mis une pincée de sel et le curry. Quand le lait bout, ajouter l'agar agar et bien mélanger au fouet, laisser bouillir 2 minutes. Verser le lait dans les moules sur le mélange poisson/poireau, jusqu'à ce qu'il n'y ait que quelques petits morceaux qui dépassent d'un ou deux milimètres du liquide. Tasser avec le dos d'une cuillère pour faire une surface la plus plane possible. Laisser refroidir, et placer au réfrigérateur pendant au moins deux heures. Démouler juste avant de servir.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .


Cette recette fait désormais partie de la chaîne sur l'agar agar initiée par Hélène Charlotte.

dimanche 25 mars 2007

Palmiers apéritifs: jambon,tomate, fromage


miam, des petits palmiers apéritifs...

Pour les habitués des blogs de cuisine, ces petits palmiers apéritifs ne seront pas une découverte. On les voit, déclinés un peu partout, qui au saumon, qui au pesto, qui au fromage de chèvre... Mais à ma grande surprise, il semblerait que l'idée ne soit pas si répandue que ça hors de la culinosphère! En les apportant pour l'apéritif chez une amie, j'ai eu droit à des "wah c'est sympa" et des "mais comment tu as eu l'idée?". Ben, euh, en traînant sur internet... Je suis malheureusement incapable de vous dire de qui je me suis inspirée: on va dire que l'idée a "infusé" après la lecture d'un certain nombre de blogs, et comme j'avais bien l'intention de faire ma propre variation, je n'ai pas mis de recette en favori... Bon, je vous dis comment moi je les ai faits, après je vous conseille de varier la garniture selon l'envie du moment!

Ingrédients (pour une petite vingtaine de palmiers)
  • une pâte feuilletée
  • du concentré double de tomates (j'ai utilisé à peu près 2/3 ou 3/4 d'une boîte de 140 g)
  • du jambon (j'ai utilisé un peu moins de 4 tranches)
  • du fromage à tartiner aux fines herbes (j'ai utilisé environ 1/3 d'une boîte de 150 g)

Etaler la pâte feuilletée. La couvrir entièrement avec une couche mince de concentré de tomates: attention, si la couche est trop épaisse on ne sentira plus que ça! Couvrir avec du jambon (là, j'ai joué le zèle et coupé une tranche en petits bouts pour combler les interstices entre les 3 autres tranches, mais si la couverture n'est pas totale j'imagine que ce n'est pas un drame!). Recouvrir d'une couche mince de fromage à tartiner. Rouler la pâte de chaque côté, de façon à former deux rouleaux qui viennent se rejoindre au centre de la pâte, presser un peu pour que ces deux rouleaux collent l'un à l'autre. Mettre l'ensemble au congélateur pendant environ un quart d'heure pour solidifier un peu, c'est plus facile à couper. Couper des tranches d'environ 1 cm d'épaisseur (voire moins si vous y arrivez sans que votre rouleau ne s'écrase trop). Déposer ces tranches sur une plaque en silicone ou du papier sulfurisé, et enfourner à 180°C pendant 30 minutes. Servir tiède (ces palmiers supportent très bien d'être réchauffés au four juste avant de servir, par contre éviter le micro-ondes!)

Dans l'index selon le type de recette: .

samedi 24 mars 2007

Petits flans au thé et à la figue


un petit flan tout léger au bon goût de figue

L'agar agar, apparemment c'est la nouvelle mode, on voit fleurir des recettes sur tous les blogs... Alors, pour me faire une idée, j'ai voulu moi aussi essayer. Et j'ai été convaincue! Ces petits flans sont tout légers, très frais avec un bon goût de figue (le thé reste par contre très discret). En plus, dans mes moules souples à cannelés, ça prend vraiment bien la forme et ça se démoule avec une facilité... Pas de doute, je réessaierai l'agar agar!

Ingrédients (pour 8 petits flans cannelés)
  • 50 cl de lait
  • 2 cuillères à café de thé (pour renforcer la note de figue, j'utilise le thé "Figue Panjab" de chez Vert-tiges)
  • une cuillère à café rase d'agar agar
  • 4 figues séchées
  • édulcorant: l'équivalent d'une cuillère à soupe de sucre

Faire bouillir le lait. Hors du feu, y faire infuser le thé à l'aide d'une boule à thé, pendant 5 minutes. Porter de nouveau le lait à ébullition, y ajouter l'agar agar et remuer avec un fouet, en laissant bouillir pendant 2 minutes. Hors du feu, ajouter l'édulcorant et bien mélanger. Oter les pédoncules des figues et les couper en petits morceaux (moins d'un centimètre). Mettre les figues dans le lait et bien remuer pour diffuser leur parfum. Verser le lait dans les moules jusqu'à mi-hauteur. Les figues ont tendance à rester dans le fond de la casserole: les répartir dans les moules et finir de recouvrir de lait. Laisser refroidir: c'est magique, le lait se solidifie! Mettre au réfrigérateur pendant au moins deux heures avant de servir.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .


Cette recette fait maintenant partie de la chaîne sur l'agar agar lancée par Hélène Charlotte.

vendredi 23 mars 2007

Ravioles au poireau et chèvre, sauce à la pomme


les ravioles au poireau et leur sauce à la pomme

Hier, avec ma recette de ravioli "à la chinoise", j'ai obtenu le plus petit nombre de commentaires sur une recette depuis que je suis référencée sur blog-appétit! Apparemment, les ravioli chinois, ça ne vous inspire pas beaucoup... Pas même un sino-culinophile pour me dire que c'est n'importe quoi, que ça ne ressemble pas à des ravioli chinois, ou me donner la bonne vieille recette de la grand-mère de son meilleur ami. Rien! Et bien, comme je suis têtue, je réitère et vous donne aujourd'hui encore une recette de ravioli faite avec des feuillets Won-Ton. Mais cette fois pour changer, je les appelle ravioles, comme ça je peux tranquillement mettre un "s" au bout sans me poser de questions. Au fait, quelqu'un connaît-il une règle pour dire quand on doit appeler un plat "raviole" ou quand il faut plutôt dire "ravioli"?
Bon, enfin, en ce qui concerne mes ravioles, je les ai fourrés au poireau, pour répondre à l'appel de Nathalie de Ligne et Papilles qui nous demandait cette semaine de proposer des recettes originales à base de poireau. Non seulement c'est original (enfin je pense), mais surtout c'est délicieux! La sauce est magnifique, juste acidulée comme il faut, et se marie très bien avec les poireaux. Alors même si ma photo n'est pas franchement le meilleur argument pour vous donner envie d'en faire, je vous conseille vivement d'essayer cette recette!

la confection des ravioles

Ingrédients (pour 2-3 personnes)
  • 14 feuillets Won-Ton
  • un blanc de poireau (et aussi le début du vert, là où ça reste plus près du jaune que du vert...)
  • 45 g de fromage de chèvre doux
  • une demi pomme
  • une grosse cuillère à soupe de fromage blanc 0%
  • du lait
  • du piment d'espelette
  • 14 feuillets Won-Ton

Couper le poireau en rondelles très fines. Faire cuire au four à micro-ondes (5 minutes à puissance maxi pour moi). Ecraser le fromage de chèvre et le mélanger au poireau. Sur un feuillet Won-Ton, déposer 4 petits tas de cette farce, espacés les uns des autres et espacés des bords du feuillet. Mouiller à l'eau le feuillet entre les tas pour le rendre collant. Prendre un autre feuillet Won-Ton et le mouiller sur toute une face. Le déposer sur le feuillet précédent, face mouillée vers le bas. Du bout des doigts, souder les deux feuillets autour des tas de farce. Découper les ravioles à la roulette à pâtisserie, entre les tas de farce.
Pour la sauce: couper la pomme en petits morceaux et la faire cuire au four à micro-ondes (4 minutes puissance maxi). Ajouter le fromage blanc, du piment d'espelette selon votre goût et un peu de sel. Mixer le tout. Délayer petit à petit avec du lait pour obtenir la consistance souhaitée (pas trop solide, mais pas trop liquide non plus).
Faire cuire les ravioles dans un grand volume d'eau bouillante salée, pendant une à deux minutes. Les égoutter, les servir aussitôt, nappés de la sauce à la pomme.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .

jeudi 22 mars 2007

Ravioli viande et légumes "à la chinoise"


légende de la premiere image

Je n'ai aucune origine chinoise et je n'ai jamais lu de livre de cuisine chinoise. Cependant il m'arrive d'aller faire un tour au supermarché asiatique et de faire des trouvailes... Cette fois-ci j'ai craqué pour un paquet de feuillets Wont-Ton, qui permettent de faire des ravioli (pas ceux tout blancs à base de farine de riz et cuits à la vapeur, mais ceux plus jaunes à base de farine de blé: ces feuillets sont notamment utilisés pour les ravioli frits).
Je n'ai pas vraiment cherché à faire des ravioli chinois, j'ai juste mis dedans ce que j'avais sous la main. Et, étonnament, j'ai obtenu quelque chose ayant un goût assez proche de ce que j'achète chez le traiteur chinois...
Pour servir en entrée, prévoyez deux ravioli par personne. En plat principal, je conseille 5 ravioli par personne. Dans tous les cas, un accompagnement de salade verte sera du meilleur effet, même si les ravioli sont en eux-mêmes un plat complet (viande, légume, féculent). Il s'agit d'une recette légère, à condition d'opter comme moi pour un morceau de volaille sans la peau pour faire la viande hâchée.

le paquet de feuillets Won-Ton, avec en arrière plan la farce à ravioli

Ingrédients (pour 10 ravioli)
  • 70 g de viande hâchée (j'ai pris un morceau de sauté de dindonneau qui s'ennuyait tout seul dans mon congélateur)
  • un petit oignon (mon oignon avait germé, et ben, c'est super bon!)
  • une petite carotte
  • 10 feuillets WON-TON
  • un oeuf

Hâcher l'oignon (ainsi que la viande, si comme moi vous partez d'un morceau entier). Râper les carottes. Mettre la viande et les légumes dans une poêle anti-adhésive et faire cuire à feu fort pendant environ 5 minutes, le temps que la viande soit cuite et que les carottes aient perdu un peu d'eau. Ajouter une pincée de sel. Laisser refroidir. Quand le mélange est suffisamment froid, ajouter l'oeuf et mélanger.
Créer les ravioli: au centre d'un feuillet won-ton, déposer un tas de farce, puis humidifier le feuillet tout autour de la farce pour le rendre collant, refermer le ravioli en formant une petite bourse et en pressant bien entre les doigts pour coller le feuillet sur lui-même. Répéter jusqu'à épuisement des feuillets won-ton et de la farce.
Faire bouillir un grand volume d'eau salée. Y plonger les ravioli. Laisser cuire 2 minutes après la reprise de l'ébullition. Servir chaud.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .

mercredi 21 mars 2007

Compote de pommes et ses fruits rouges


pommes en compote et fruits rouges: un dessert idéal

Je vous présente aujourd'hui une recette de dessert ultra simple et rapide à réaliser. En plus c'est 100% fruits, idéal pour ceux qui cherchent à manger léger sans se priver: ça ressemble vraiment à un dessert, pas juste un fruit à croquer, et ça change de la salade de fruits! J'aime le contraste entre la compote de pommes, chaude et sucrée, et les fruits rouges, froids et acidulés.

Ingrédients (pour 2 personnes)
  • 3 pommes au goût sucré (type Golden)
  • 3 grosses cuillères à soupe de mélange de fruits rouges surgelés

Décongeler les fruits rouges: je les ai mis une demi-heure au-dessus de mon radiateur; on peut aussi les passer au four à micro-ondes pour aller plus vite, mais attention, on ne veut pas cuire les fruits! Couper les pommes en petits morceaux et les faire cuire au micro-ondes (pour moi, 5 minutes à puissance maximale). Ecraser les pommes à la fourchette, pour former une compote dans laquelle il reste des morceaux. Servir la compote encore chaude dans des bols ou des assiettes, en posant les fruits rouges par dessus.

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

lundi 19 mars 2007

Mini cookies au tahin et raisins secs


des mini cookies qui se dévorent à une vitesse incroyable...

Je ne suis pas une grande habituée des magasins bio, mais lorsque j'ai lu la recette de cookies au sésame de mamina, j'ai ressenti le besoin urgent d'aller faire un petit tour au magasin bio pour trouver du tahin... Il y en avait deux sortes, un tout blanc estampillé "purée de sésame blanc" et un autre marron, couleur beurre de cacahuète ("purée de sésame complet"). J'ai pris le marron. N'ayant jamais testé l'autre, j'ignore si ça change quelque chose au niveau du goût. Je n'ai pas voulu faire des cookies tout sésame comme mamina, j'ai préféré mettre des raisins secs (au passage, j'ai également modifié le reste de la recette, et oui c'est plus fort que moi!). Au niveau de la cuisson, j'ai fait plusieurs essais, pour avoir des cookies moelleux ou croustillants. Personnellement je les préfère croustillants, malgré les remontrances des amateurs de cookies qui m'ont fait remarquer qu'un cookie sans chocolat n'est pas un vrai cookie, mais qu'en plus si ce n'est pas moelleux, alors où va le monde? (mais ça ne les a pas empêché d'en manger et même de se resservir, comme quoi...)

Ingrédients (pour une quarantaine de mini-cookies)
  • 100 g de raisins secs
  • 200 g de farine de seigle
  • un demi sachet de levure chimique
  • 120 g de sucre roux
  • 75 g de beurre
  • 50 g de miel
  • 95 g de tahin (purée de sésame complet)
  • un oeuf

Préchauffer le four à 180°C. Réhydrater les raisins dans un bol d'eau. Pendant ce temps, mélanger la farine, la levure et le sucre. Faire fondre le beurre, y délayer le miel puis le tahin. Y ajouter l'oeuf et battre le tout. Verser dans le mélange faribe+sucre, et mélanger (j'ai dû pétrir à la main car la pâte obtenue est très lourde, à la cuillère on n'y arrive pas). Egoutter les raisins secs et les ajouter à la pâte, bien pétrir pour les répartir le plus uniformément possible.
Faire des petites boules de pâte de la taille d'une grosse noisette, les applatir sur une plaque de cuisson en silicone (oui, je les applatis, parce que chez moi les cookies ne s'étalent jamais tous seuls, même quand je suis à la lettre une vraie recette de cookies... il y a peut-être quelque chose de bizarre dans mon four...). Enfourner les cookies et laisser cuire 10 petites minutes pour des cookies moelleux, ou 15 bonnes minutes pour des cookies croquants. Laisser refroidir les cookies sur la plaque une dizaine de minutes avant de les décoller (ceci est surtout valable pour les cookies moelleux, ils sont tous mous et ont tendance à accrocher si on n'attend pas assez).

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

dimanche 18 mars 2007

Apéritif: duo de bouchées fromagères en robe croustillante


des petites boules de fromage pour l'apéritif

Hier soir, j'étais invitée pour fêter l'anniversaire d'une amie, j'ai eu envie de me charger de l'apéritif. Au début, j'avais un peu peur que ces boulettes de fromage s'écrasent pendant le transport, mais en fait elles se tiennent très bien tant qu'elles restent suffisamment froides. Il serait difficile de vous dire d'où m'est venue l'idée de faire ces petites boules de fromage pour l'apéritif: j'ai lu tellement de blogs récemment qui proposaient des variations sur ce thème que je ne sais pas quelle version a fait déclic dans ma tête... Je me suis amusée à faire ce duo, où les deux variations ont des goûts très distincts. Personnellement j'ai une préférence pour les boules dorées, à la féta, mais les boules noires au chèvre ne sont pas mal non plus!

Ingrédients (pour environ 25 boules de chaque sorte)
  • 100 g de fromage de chèvre doux
  • 100 g de féta
  • 2 cuillères à café de persil
  • 2 cuillères à café de miel
  • environ 2 cuillères à soupe de graines de pavot
  • une grosse poignée de corn flakes (pétales de maïs, version non sucrée)

Pour les boules noires: écraser le fromage de chèvre, y mélanger le persil. Façonner du bout des doigts des boulettes de la taille d'une petite noisette. Rouler les boulettes dans les graines de pavot.
Pour les boules dorées: écraser la féta à la fourchette, incorporer progressivement le miel jusqu'à obtenir un mélange homogène. Passer les corn flakes au mixeur pour obtenir des miettes de moins de 2 mm de côté (les morceaux plus gros n'adhèrent pas). Façonner les boulettes et les rouler dans les éclats de corn flakes.
Réserver les boulettes au réfrigérateur jusqu'au moment de les déguster.

Dans l'index selon le type de recette: .

samedi 17 mars 2007

Bananes, pommes et pain d'épices façon crumble


une petite part de crumble

Voilà, ça y est, j'ai fini tout mon pain d'épices! Après mes différentes tentatives de recettes sucrées-salées au pain d'épices (voir l'apéro ou l'entrée), il me restait encore un petit bout qui commençait à sérieusement rassir... Le plus facile était donc de le consommer sous forme de miettes, et qui dit miettes, dit crumble! Cette fois-ci pas un sucré-salé, mais un véritable dessert. J'aime beaucoup le goût de ce crumble, la texture aussi qui marie fruits fondants (surtout les bananes) et couverture croustillante... Par contre, pour l'aspect visuel, c'est pas tout à fait ça: comme tous les crumbles, ça s'écroule quand on sert, et en plus les bananes ont tendance à brunir en cuisant, ce qui ne fait pas toujours très joli... Pour une présentation plus soignée, je vous conseille donc fortement de faire cette recette dans des ramequins individuels, comme ça on ne voit que le dessus, qui lui est très attirant!

Ingrédients (pour 3 personnes)

Passer le pain d'épices au mixeur pour obtenir des miettes. Les mettre dans le lait et bien mélanger (normalement, le lait doit être entièrement absorbé par le pain d'épices). Peler les fruits, couper les bananes en rondelles et la pomme en petits morceaux. Mettre les fruits au fond d'un plat allant au four (ou répartir dans des ramequins individuels). Recouvrir du pain d'épices. Passer au four à 180°C pendant 35 minutes, le temps que les fruits soient fondants et que le pain d'épices devienne tout croustillant. A manger tiède (j'ai aussi testé refroidi le lendemain, ce n'est pas mauvais mais le pain d'épices absorbe l'humidité des fruits et perd son croustillant).

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , .

vendredi 16 mars 2007

Crevettes sauce curry et fruits secs


crevettes, noix de cajou et raisins secs sur lit de quinoa

La dernière fois que je suis allée dans un restaurant indien, j'ai pris des "crevettes Muglaï". Des crevettes, dans une sauce riche au curry, avec des noix de cajou et des raisins secs... un vrai délice! Alors j'ai décidé de refaire quelque chose dans le même style. Le résultat est très différent de ce que j'avais mangé au restaurant (dans ma version, le goût du curry se fait très discret, et le soja cuisine apporte de l'onctuosité avec un petit goût particulier...), mais le verdict est unanime: MIAM! Petite suggestion de mon homme: on pourrait mettre encore plus de noix de cajou et de raisins secs...

Ingrédients (pour 3 personnes)
  • une petite brique de "soja cuisine" (250 ml)
  • un grand bol de crevettes cuites décortiquées (j'utilise des surgelées, que je décongèle dans un peu d'eau tiède)
  • une grosse poignée de raisins secs
  • une grosse poignée de noix de cajou (j'utilise des noix de cajou salées pour l'apéritif)
  • 2 cuillères à café bien remplies de curry de Madras
  • une cuillère à café de massalé

Mettre à chauffer le soja cuisine dans une casserole. Y jeter les noix de cajou et bien remuer, pour que le sel des noix se répartisse dans l'ensemble de la sauce. Ajouter les raisins secs, le curry et le massalé. Bien remuer, laisser chauffer quelques minutes pour que les arômes se mélangent, mais sans laisser bouillir. Ajouter les crevettes et mélanger, juste le temps de les réchauffer: afin de conserver leur goût, elles ne doivent pas recuire dans la sauce. Servir chaud, avec un accompagnement qui absorbera la sauce (riz, quinoa, semoule...)

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , , .

samedi 10 mars 2007

Tartines de pain d'épices à la féta


une tartine joliment grillée

Comment ça, encore du sucré-salé à base de pain d'épices? Et oui, c'est de la faute de mamina et de son sujet pour la quatrième édition de "Le sucré s'invite chez le salé"! Moi quand on me donne un sujet sur lequel réfléchir, après il ne faut pas s'étonner si j'ai trop d'idées! Donc, après l'apéritif pain d'épices, voici l'entrée au pain d'épices, avec une garniture qui a déjà fait ses preuves dans mes aubergines gratinées. Enfin, je dis que c'est une entrée, mais méfiez-vous, c'est très copieux... Pour apporter une touche de fraîcheur, je vous suggère de servir ces tartines accompagnées d'une petite salade verte ou, plus original mais bien sympathique, de quelques tranches de kiwi.

Ingrédients (pour 3 tartines)
  • 3 tranches de pain d'épices
  • 100 g de féta
  • une bonne poignée de noix décortiquées
  • une grosse cuillère à soupe de miel

Préchauffer le four à 180°C. Emietter la féta dans un bol, ajouter les noix coupées en morceaux et le miel. Mélanger, et couvrir généreusement les tranches de pain d'épices de ce mélange. Mettre sur une plaque au four à 180°C pendant 15 minutes, puis passer une minute au grill pour bien dorer. A déguster tiède.

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , , , .

vendredi 9 mars 2007

Thé glacé au citron, ou ma boisson pour être en forme


un verre de thé au citron, avec mon beau thé en feuilles!

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j'ai vraiment du mal à suivre les recommendations de "boire 1,5 L d'eau par jour, en dehors des repas". J'ai beau me fixer l'objectif de boire beaucoup, pendant la journée j'oublie, et en fin de compte si j'ai bu deux verres c'est bien le maximum... Alors j'ai décidé de me faire cette boisson qui donne envie de boire plus. Le principe est simple: vous avez sans doute déjà remarqué, quand on boit une boisson light, l'aspartame est recyclé dans la salive, du coup longtemps après avoir bu on a encore un goût sucré dans la bouche, qui donne envie de re-boire! Donc ce thé édulcoré à l'aspartame me permet de boire plus, avec en prime le plaisir d'une boisson sucrée sans les calories qui vont avec... Un petit coup de jus de citron pour le goût et les vitamines, et le tour est joué! Idéalement, cette boisson se prépare la veille au soir pour être consommée dans la journée qui suit.

Ingrédients (pour 1,5 L de boisson)
  • 1,5 L d'eau
  • 2 cuillères à café de votre thé favori (pour moi, le thé "Pêche & abricot sur Oolong" de chez Vert-tiges, s'il vous plaît!)
  • le jus d'un demi citron
  • édulcorant à l'aspartame: l'équivalent d'une cuillère à soupe de sucre

La veille au soir, faire un litre de thé, comme vous avez l'habitude de faire votre thé chaud: un litre d'eau bouillante, le thé dans une boule à thé ou un sachet, et hop ça infuse pendant 4 ou 5 minutes. Prendre une bouteille vide de 1,5 L (si possible une ancienne bouteille d'eau ou boisson gazeuse, c'est plus solide!). A l'aide d'un entonnoir, y verser le thé, puis le jus de citron, puis l'edulcorant. Compléter la bouteille avec de l'eau froide (au passage, ça permet de rincer l'entonnoir, cool, non?). Refermer la bouteille et bien agiter. Mettre la bouteille au réfrigérateur pour la nuit. Le lendemain, emporter la bouteille avec vous, et boire tout au long de la journée. Si le soir votre bouteille est finie, bravo, vous avez respecté le "au moins 1,5 L d'eau dans la journée"!

Cette recette fait partie de la catégorie .
Dans l'index selon le type de recette: .

jeudi 8 mars 2007

Canapés crevette - ananas - curry sur pain d'épices


petits canapés de crevettes et ananas

Et voilà, je vous l'avais promis dans mon post d'hier, ça y est je me lance, je participe à "Le sucré s'invite chez le salé #4", ayant pour thème le pain d'épices. J'en profite pour vous présenter la première recette apéritive de ce blog. Ces canapés qui conjuguent en quelques bouchées tant de goûts et de textures différentes sont un vrai petit bonheur...
Je ne résiste pas à vous montrer une photo de mon autre essai de sucré-salé au pain d'épices, qui était très loin d'être aussi réussi: j'avais tenté des crottins de chèvre chauds sur pain d'épices, avec tomates et pommes en compote... Et bien, le crottin de chèvre se marie parfaitement avec le pain d'épices, je vous le conseille, mais par contre les tomates ça gâche tout!

crottin de chèvre chaud sur pain d'épices - à refaire sans les tomates!

Ingrédients (pour 16 canapés)
  • 4 tranches de pain d'épices
  • 2 tranches d'ananas en boîte
  • 16 petites crevettes, cuites et décortiquées
  • une cuillère à soupe de fromage blanc 0%
  • une cuillère à café de curry
  • une demi-cuillère à café de sel
  • une toute petite pincée d'ail semoule

Mélanger le fromage blanc, le sel, le curry et l'ail. Couper les tranches d'ananas en 8. Couper les tranches de pain d'épices en 4 pour former de petits canapés. Les tartiner de fromage blanc au curry. Dans un coin de chaque canapé, déposer un morceau d'ananas. Mettre une crevette dans le coin opposé. Et voilà, c'est prêt!

Dans l'index selon le type de recette: .

mercredi 7 mars 2007

Pain d'épices ultra moelleux


une belle tranche de pain d'épices bien moelleuse

Pour la quatrième édition de "le sucré s'invite chez le salé" (et la première à laquelle je participe), Mamina nous propose de créer des recettes salées avec comme ingrédient imposé le pain d'épices... Je vous présenterai donc la recette salée dans les jours qui viennent. Pour l'instant, voici déjà le pain d'épices... Je me suis inspirée du "Roi du Pain d'Epices" de Bergamote, en faisant quand même pas mal d'aménagements, tant sur les ingrédients que sur la méthode de préparation... Pour le résultat, je dois dire qu'en fait il ne s'agit pas d'un véritable pain d'épices: moins sucré et moins fort en goût (après tout, il ne faut pas oublier qu'il va servir de base à une recette salée), il est surtout beaucoup, beaucoup plus léger et moelleux que le pain d'épices traditionnel.

le pain d'épices à la sortie du four

Ingrédients
  • 100 g de lait (et oui, j'ai mesuré mon lait à la balance, mais bon, le lait étant essentiellement composé d'eau, ça fait 10 cl)
  • 100 g de beurre salé
  • 250 g de miel
  • 200 g de farine de seigle
  • un sachet de levure chimique
  • une cuillère à café de cannelle
  • une cuillère à café de 4 épices
  • un oeuf

Préchauffer le four à 180°C. Mettre le beurre dans le lait et chauffer l'ensemble au four à micro-ondes pendant une à deux minutes, le temps de faire fondre le beurre mais sans faire bouillir le lait. Délayer le miel dans le mélange lait+beurre encore chaud (et c'est là que commence le bonheur, car mes amis, quelle odeur!!!). Ajouter la farine de seigle et les épices, mélanger jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Ajouter la levure et re-mélanger (j'ajoute la levure après la farine pour obtenir des bulles irrégulières dans la pâte, je trouve ça plus joli... pour une aération plus régulière de la pâte, mélanger la farine et la levure avant de les ajouter aux autres ingrédients). Ajouter l'oeuf, mélanger une dernière fois et verser la pâte dans un moule à cake beurré et fariné. La pâte ne doit arriver qu'à la moitié de la hauteur du moule, ça gonfle énormément à la cuisson! Mettre au four à 180°C pendant 45 minutes. Laisser refroidir avant utilisation. Pour ceux qui ont le courage d'attendre, ce pain d'épices est encore meilleur un ou deux jour après...

Dans l'index selon le type de recette: .
Dans l'index selon les saveurs: , .

dimanche 4 mars 2007

Navigation dans mes recettes


Ca y est, je commence à avoir suffisamment de recettes sur ce blog pour que ça vaille le coup de les organiser un peu!
Alors je vous propose plusieurs façons de naviguer:
Une page spéciale est réservée à l'index des recettes légères.

Une page d'index avec photos est disponible pour chacun de ces types de recettes:

Cette page contient encore les index sans photo des recettes des types suivants:


Bonbons et chocolats

Confitures et compotes

Boissons


Recettes par saveurs




Abricots

Amandes

Ananas

Artichaut

Asperge

Aubergines

Bananes

Brocoli

Carottes

Chou-fleur

Citron

Clémentine

Concombre

Courgettes

Epinards

Figue

Fruits rouges

Haricots verts

Kiwis

Mangue

Maïs

Navets

Noisettes

Noix

Noix de cajou

Noix de coco

Oignon

Orange

Patate douce

Pâtisson

Pêche

Petits pois

Pistaches

Poireau

Poires

Pommes

Pommes de terre

Raisins

Rhubarbe

Tomates

Andouillette

Jambon

Viande de porc

Viande hâchée

Volaille

Crevettes

Poisson blanc

Sardine ou maquereau

Saumon

Thon

Brie

Féta

Fromage à tartiner

Fromage de chèvre

Fromage râpé

4 épices

Cannelle

Curry

Echalottes

Epices tandoori

Estragon

Thym, romarin ou herbes de provence

Chocolat

Cidre

Farine de sarrasin

Fleur d'oranger

Lait

Lait de coco

Miel

Pain d'épices

Pavot

Rose

Sésame

Thé